Une photo partagée plus de 16 000 fois prétend montrer du personnel soignant français refuser de soigner des policiers qui seraient atteints du coronavirus Covid-19. La publication fait référence aux récentes manifestations du personnel hospitalier, dont certains ont été réprimés par la police. Mais cette image est un photomontage.

Depuis mars 2019, les services d’urgences puis l’ensemble des membres du personnel hospitaliers manifestent pour dénoncer leur condition de travail. Difficultés budgétaires, effectifs insuffisants, manque de moyens, faiblesse des salaires… le corps médical a organisé plusieurs manifestations, dont certaines ont été réprimées par la police

Mais depuis le début de la pandémie de Covid-19, le personnel médical est au front pour soigner les malades. C’est dans ce contexte qu’une photo où on peut lire : "Messieurs les policiers, hier, vous nous avez frappé, gazé, arrêté, humiliés… aujourd’hui, il n’y a pas de place pour vous à l’hosto. Oups, ACAB ["all cops are bastards ", signifiant tous les policiers sont des salauds, en français, NDLR] bien se tenir ! "a été publiée par un internaute sur Facebook.

Le message est une référence directe à la répression du mouvement par la police ces derniers moi. Mais la photo est fausse, comme nous l'expliquons dans ce post de notre compte Twitter @InfoIntoxF24.



Après une vague de commentaires ayant repéré le photomontage, l’internaute a précisé jeudi 19 mars en fin de journée  :

"EVIDEMMENT que c'était une photo montage, franchement vous imaginez un seul instant le corps médical s'exprimer ainsi puis conclure par "oups, acab bien se tenir" et faire 4 fautes dans une phrase, c'était un peu gros, non ? Bon, qu'on soit clair, c'était destiné à faire rire mes potes et cela a plutôt bien marché. "

Il n’a pour autant pas supprimé sa publication initiale.