La Corée du Sud a été le plus grand foyer de l'épidémie de Covid-19 après la Chine. Pour faire face à la pandémie, le gouvernement a lancé une vaste campagne de dépistage et mis en place d’importantes mesures de sécurité afin d’éviter les contaminations. Notre Observatrice Yana Pigot est française, et vit à Séoul. Elle raconte cette gestion "très sérieuse" de la crise. 

La Corée du Sud semble sur la bonne voie pour venir à bout du coronavirus : les derniers chiffres montrent une diminution des contaminations par rapport à début mars. La méthode du pays a notamment été de procéder à des dépistages à grande échelle auprès des personnes potentiellement porteuses du Covid-19. Dimanche 15 mars, le nombre de tests pratiqués dépassait les 250 000 dans ce pays de près de 52 millions d’habitants. 

Les cas sont également communiqués aux habitants, notamment via des alertes sur téléphone et des décontaminations ont lieu très régulièrement dans les espaces publics. 

C’est ce qu’explique notre Observatrice Yana Pigot : 
 
On a des gels hydroalcooliques disponibles dans tous les restaurants, dans les bus, les métros, dans tous les cafés. On a des masques qui au début devaient s'acheter et qui aujourd'hui sont rationnés. C'est deux masques par personne et par semaine qu'on doit aller récupérer dans des centres. On a des décontaminations hyper fréquentes, notamment dans les hôpitaux. 

Dès que quelqu'un est testé positif au coronavirus, on décontamine tous les établissements où il est allé pendant un certain temps. Moi, j'ai été évacuée d'un centre commercial parce qu'on s'est rendu compte qu'une personne positive au coronavirus s'y était rendue dans la journée. (...) Je trouve que le gouvernement gère hyper bien : on est pris en charge, on est informés, on est soutenus, on sait qu'on aura rien à dépenser. C'est une gestion très sérieuse.

Retrouvez son témoignage complet dans notre émission ci-dessous : 


>> Lire aussi sur Les Observateurs : La Corée du Sud veut jouer au bon élève dans la lutte contre le coronavirus

La rédaction des Observateurs de France 24 suit attentivement la pandémie de Covid-19 à travers le monde. Si vous aussi vous voulez témoigner de la situation dans votre pays, n’hésitez pas à nous contacter sur notre page Facebook