Chine

Concert au balcon, tourisme d'intérieur : les Chinois en quarantaine tuent le temps avec humour

Danse du lion, imitation de feux d'artifice... Les Chinois ne manquent pas d'inventivité pour tromper l'ennui.
Danse du lion, imitation de feux d'artifice... Les Chinois ne manquent pas d'inventivité pour tromper l'ennui.

Publicité

Comment s'occuper lorsqu'on est coincé chez soi ? Les Chinois en quarantaine depuis un mois redoublent d'inventivité pour trouver des occupations. Danse, tourisme à la maison ou concert au balcon… Sur les réseaux sociaux, les internautes relaient de nombreuses vidéos de leurs activités.

En Chine, plus de 15 villes sont en quarantaine. Pour vaincre l'ennui, les Chinois transforment leur maison en terrain de jeu ou d'entraînement. Dernière vidéo virale sur les réseaux sociaux : ces images prises par les voisins d'un couple chinois. Coincés chez eux, ils pratiquent désormais des sports de combat… avec leur chien, à l'aide d'oreillers ou d'un bâton. Cette vidéo circule depuis le 26 février sur Weibo, sous le hashtag "ennui à la maison et combat de chien".

Plusieurs dizaines de millions de personnes ont passé le Nouvel an lunaire, du 24 janvier au 8 février, coincés chez eux. Une période qui est habituellement l'occasion pour les familles de rendre visite à leurs proches ou de faire du tourisme. Certains ont donc décidé d'organiser un voyage… à domicile.

Vidéo publiée sur Twitter le 2 février avec la légende : "Quand les Chinois s'ennuient chez eux - ils vont faire du tourisme dans leur maison. Montagne du lit, cascade faite maison, sources chaudes et nourriture de rue."

"Notre prochaine étape, la montagne du lit !", annonce ce père déguisé en guide touristique à ses enfants, en entrant dans la chambre de sa fille. Il se dirige ensuite vers la douche : "Deuxième arrêt : la cascade faite maison !" Et avant la pause déjeuner à base de "fruits locaux" dans le salon, les enfants peuvent se baigner "s'ils ont des chaussures" dans les "sources d'eau chaude" : une baignoire en plastique. (CORRECTION 02/03/2020) 

Privées de l'évènement le plus important de l'année à cause de l'épidémie de coronavirus, des familles ont également organisé les traditionnelles danses du lion dans leurs maisons.

La première vidéo a été postée le 18 février dernier sur Weibo avec le hashtag "rien à faire à la maison". Dans la deuxième, publiée le 25 janvier, ces Chinois qui habitent dans la province du Shanxi (nord de la Chine) ont renoncé à leur voyage de Nouvel an face à l'épidémie. Ils ont donc organisé une danse du lion chez eux.

Autre festivité traditionnelle du Nouvel an, les feux d'artifice. Des ballons, un cure-dent et des cris ont remplacé les pétards.

Cette jeune fille imite les feux d'artifice pour sa famille, qui l'applaudit. Cette vidéo a été relayée le 29 janvier sur Weibo.

Ces vidéos sont vues des milliers de fois sur les réseaux sociaux chinois. Et les animaux sont aussi mis à contribution.

"Chaque jour passé à la maison, je deviens folle", écrivent certains de ces internautes dans leurs publications. Pour illustrer son ennui, cet homme s'est mis en scène en train de se traîner sur le sol. 

"Les Chinois mettent des vidéos sur Douyin (le TikTok chinois) pendant qu'ils s'ennuient à la maison car le coronavirus signifie que personne n'a le droit de sortir", rit cet internaute sur Twitter. 

Les plus résilients prennent leur mal en patience et organisent des concours de curling avec des casseroles, ou des concerts en plein air sur le balcon.

Vue près de 10 000 fois, cette vidéo a été postée sur Twitter le 20 février. Elle provient de Douyin.

Cette vidéo a beaucoup circulé sur Weibo et a été reprise par plusieurs médias chinois. Elle a été postée le soir du 8 février, jour de la fête des lanternes qui, en Chine, met fin aux festivités du Nouvel an. L'homme appelle ses voisins à chanter avec lui, avant d'entamer une chanson très connue du chanteur taïwanais Jay Chou. Une vidéo qui a ému les internautes. Après plusieurs vidéos similaires, les autorités ont rappelé l'obligation de porter un masque à l'extérieur, même sur les balcons.

Et pour les plus malchanceux, la quarantaine signifie travailler et faire ses devoirs depuis la maison, avec un professeur qui donne ses cours à la télé.

Vidéo postée sur Weibo le 23 février 

 

Article écrit par Marie Genries