Des vidéos montrant des cochons entassés, puis brûlés dans une fosse, circulent à la fois sur Facebook mais aussi WhatsApp, prétendant montrer les conséquences de l’épidémie de coronavirus qui touche actuellement la Chine. Mais ces vidéos sont anciennes et n’ont rien à voir avec ce contexte.
 

ATTENTION, CES CONTENUS PEUVENT CHOQUER LES PLUS SENSIBLES

La rédaction des Observateurs a été alertée sur ce contenu par des internautes transmettant des captures d’écran de ces vidéos circulant sur WhatsApp.

On y voit plusieurs dizaines de cochons entassés dans un camion.

Dans la seconde, des cochons sont mis dans une fosse dans laquelle une pelleteuse pousse un ballot de paille en feu, mettant le feu aux animaux.

Capture d'écran d'un des messages WhatsApp relayant la vidéo attachée au contexte du coronavirus.
 

Première vidéo : les cochons entassés

Une recherche de la vidéo avec l’outil InVid (voir ici comment l’utiliser) permet de retrouver plusieurs occurrences de la vidéo entre janvier et décembre 2018, et notamment sur ce tweet daté du 29 décembre 2018 (attention, contenu violent).

Plusieurs articles, dont cet article en chinois sur un média taïwanais datant du 1er janvier 2019 relaient cette vidéo avec plus de contexte : 26 provinces et villes chinoises avaient été touchées par une épidémie de peste porcine, poussant les autorités sanitaires chinoises à prendre des mesures drastiques pour tuer de très nombreux cochons.

Les mêmes images de ces cochons entassés apparaissent dans un article sur un média taïwanais le 1er janvier 2019. Cliquez ici pour lire cet article traduit en français.

Cette maladie non contagieuse pour l’être humain est cependant difficile à contenir, car il n’existe à ce jour aucun vaccin efficace. Ces vidéos avaient été très critiquées par les défenseurs de la cause animale.

Aucune indication précise sur le jour où la vidéo a été filmée n’a été postée, mais celle-ci a émergé fin décembre 2019, et n’a aucun lien avec l’épidémie actuelle de coronavirus.

 

Deuxième vidéo : les cochons brûlés dans une fosse

Pour la deuxième vidéo, une recherche par mots clés suffit pour retrouver l’origine. En tapant en anglais "pigs burnt alive China" (des cochons brûlés vivant en Chine, en français), on retrouve plusieurs fois la même vidéo au début d’année 2019.

L’occurrence la plus ancienne que la rédaction des Observateurs de France 24 a pu retrouver renvoie à ce tweet du 28 décembre 2018 (attention, contenu violent).


Le contexte est ici le même : l'épidémie de peste porcine qui s’était déclarée courant 2018 poussant les autorités chinoises à tuer plusieurs dizaines de milliers de cochons.

Là encore, cette vidéo n’a donc aucun lien avec l’épidémie récente de coronavirus.
 

Si vous voulez soumettre à notre rédaction une vidéo à vérifier autour du coronavirus, ou sur un autre thème, n’hésitez pas à contacter le compte @InfoIntoxF24.