Observateurs

Alors que de nombreux internautes partagent des images montrant des personnes asiatiques en train de déguster de la soupe à la chauve-souris, certains affirment que la consommation de ce plat serait à l’origine du coronavirus. Des affirmations basées sur des clichés racistes alors que la plupart de ces images ont été tournées à des milliers de kilomètres de là. 

La rédaction des Observateurs a enquêté sur les vidéos de "soupes chinoises à la chauve-souris" qui circulement massivement sur les réseaux sociaux depuis la déclaration de l'épidémie de coronavirus à Wuhan, en Chine. 

Voici l'une des vidéos qui a le plus circulé. 


Souvent associée à une autre vidéo dans des montages, cette vidéo montrant une soupe de chauve-souris en gros plan a largement circulé sur les réseaux sociaux. On y voit un bol de bouillon dans lequel baigne une chauve-souris entière. Relayée par l’avocat chinois Chen Qiushi, connu pour ses critiques du gouvernement, elle a notamment récolté plus de quatre millions de vues sur Twitter et a été reprise par de nombreux médias comme le quotidien belge Le Soir.



Partant du principe que la soupe visible à l’écran ressemble énormément à la soupe de chauve-souris traditionnellement consommées dans les Palaos, notre rédaction a montré cette vidéo au gérant d’un restaurant de l’île de Koror.

Ce dernier nous a affirmé que la table permet d’identifier le restaurant Seafood House dans les Palaos. En tapant "restaurant palaos" en chinois dans le moteur de rechercher Baidu, notre rédaction a pu identifier une dizaine de photos montrant une table sur laquelle se trouvait des plats locaux, notamment des chauves-souris, et présentant les mêmes caractéristiques : vaisselle, forme ronde avec partie centrale surélevée, revêtement blanc, bordure noire etc.


Contacté par notre rédaction, le gérant du restaurant n’a cependant pas souhaité confirmer si la vidéo avait effectivement été filmée dans son établissement ou non. 

Retrouvez notre enquête complète ci-dessous. 

LIRE SUR LES OBSERVATEURS >> La soupe à la chauve-souris, un plat prisé en Chine ? Autopsie de la rumeur sur l'origine du coronavirus 

Article écrit par Liselotte Mas
 
Article écrit en collaboration avec
Liselotte Mas

Liselotte Mas