Les tensions entre l’Iran et les États-Unis, provoquées par l’assassinat du général Soleimani par Washington le 3 janvier et la riposte iranienne, par des tirs de missiles sur bases militaires en Irak le 8 janvier, favorisent l’émergence de fausses informations et d’images détournées. Une vidéo du président américain en meeting, effrayé par une voix criant "Allahou Akbar" a fait plusieurs millions de vues depuis le 7 janvier. Cette vidéo circulait déjà en 2018, et la bande-son a été modifiée.

La vidéo a été postée par plusieurs comptes dont celui d’un "investisseur" américain le 7 janvier, où elle recueille plus de 4 millions de vues et plus de 122 000 retweets.

Elle recueille aussi des centaines de milliers de vues dans d’autres publications.  

Cette vidéo truquée avait déjà circulé en 2018. Et nous avions expliqué dans un épisode de notre module Info ou Intox comment repérer le trucage.

Sur le pupitre de Donald Trump, on distingue le nom d’une ville et d’un État américain : "Dayton, Ohio". Une simple recherche avec le nom du président américain et ces deux mots permet de trouver la vidéo d’origine : on n’y entend pas Allahou Akbar, Donald Trump a en réalité pris peur parce qu’un homme s’était approché de l’estrade.


 

Pour davantage de vérifications sur les fausses images autour du conflit Iran/États-Unis, suivez le compte @InfoIntoxF24 !

À lire aussi sur les Observateurs : "Missiles tirés par l'Iran contre l'armée américaine, les fausses images font un carton"