Les feux qui touchent l'Australie depuis plusieurs semaines ont déjà eu de graves conséquences : au moins 24 personnes sont mortes et près de 500 millions d'animaux ont disparu. Certaines images présentées comme des illustrations de la situation, parfois très impressionnantes ou touchantes, sont pourtant fausses. Voici quelques exemples pour démêler le vrai du faux.

De nombreuses images bien réelles de ces feux très impressionnants ont été relayées depuis plusieurs jours dans les médias, comme ici sur France24.com.

Mais comme ce fut le cas lors des feux qui ont ravagé l'Amazonie l'année passée, de fausses images, souvent très relayées, se sont glissées au milieu des vraies.

1. La photo de la fille tenant un koala

L'un des animaux les plus touchés par ces incendies est le koala : 30 % d'une population de koalas estimée à 28 000 individus auraient déjà péri dans les incendies. L'animal est devenu l'emblème des animaux à sauver, comme en témoigne cette photo d'une petite fille le tenant dans ses bras.

La photo est pourtant une composition de plusieurs images. En faisant une recherche d'image inversée (voir ici comment faire), on la retrouve sur le compte Instagram de cette internaute. Cette dernière a effectué une mise à jour de sa publication du 22 décembre précisant qu'il s'agissait d'un "montage avec Photoshop ".

Contactée par notre équipe, elle nous a envoyé la photo originale utilisée visible ci-dessous, et a tenu à préciser :

J'ai voulu faire ce photomontage durant la période de Noël, alors que tout le monde autour de moi se demandait s'il avait fait assez de cadeaux... J'ai voulu rappeler qu'il fallait être heureux d'être en bonne santé, avec un toit au-dessus de sa tête, en comparaison à ceux qui sont décédés ou ont perdu leur maison durant ces feux.

En faisant une recherche d'image inversée après avoir rogné la photo originale uniquement sur le koala, on retrouve exactement le même animal sur cette photo. L'auteur a simplement utilisé un effet miroir et gommé les feuilles présentes sur son pelage.

La photo originale du koala utilisé pour le photomontage est présente sur ce site internet.

 

2. La femme qui "sauve "un kangourou

Autre animal très concerné par les ravages des flammes et autre symbole de l'Australie : le kangourou. Une vidéo très touchante prétend ainsi montrer une femme enlaçant un kangourou après l'avoir sauvé.

La légende larmoyante autour de cette vidéo est pourtant fausse : la vidéo a été postée sur Instagram le 1er janvier par la rédactrice en chef du journal InStyle.

Celle-ci s'était rendue dans un sanctuaire pour kangourous en Australie, afin de soutenir la sauvegarde de cet animal et appeler à des levées de fonds en faveur de l'établissement.

La journaliste ne fait à aucun moment mention d'un "sauvetage" dans sa publication, pas plus que la page Facebook du sanctuaire, qui précise que le kangourou fait bien partie des animaux en captivité et s'appelle Abi. D'autres internautes indiquent que le kangourou est dans ce sanctuaire depuis plusieurs semaines selon cette publication Instagram.
 

3. Une création graphique, pas une réelle photo satellite

Parmi les vues satellites montrant les feux, celle ci-dessous a été également très relayée.

Cette carte n'est cependant pas réelle : il s'agit d'une création graphique basée sur des données statistiques récoltées par la Nasa, comme l'explique l'auteur de la publication :


L'auteur de la carte précise bien qu'il s'agit d'une création 3D à partir de données disponibles entre le 5 décembre 2019 et le 5 janvier 2020.

 

4. De la pluie en Australie pour éteindre les flammes ? Oui, mais en novembre dernier

Des internautes, hispanophones principalement, se sont félicité, comme dans la publication ci-dessous, de voir la pluie tomber dans les zones ravagées par les incendies. Sur la vidéo, des pompiers dansent pour célébrer cette pluie.

La vidéo a bien été filmée en Australie, mais il y a plus d'un mois, le 25 novembre 2019.

La brigade de Leongatha avait publié cette vidéo pour célébrer l'arrivée de la pluie, alors que l'équipe se battait depuis plusieurs semaines contre les feux de la région de Rolland Plains comme le détaille cet article.

 

5. Des images anciennes se glissent au milieu des vraies

Plusieurs publications, notamment sur Twitter, mélangent à la fois des photos authentiques prises en Australie et récentes, avec d'autres n'ayant aucun rapport.

La publication ci-dessous en est un bon exemple : relayée plus de 39 000 fois, elle montre des images chaotiques. Ces photos ont bien toutes été prises en Australie entre novembre et fin décembre, sauf celle montrant une famille en haut à droite.

Cette image date de 2013 et avait été prise en Australie lors d'un précédent feu à Dunalley, dans l'État de Tasmanie : la famille s'était réfugiée sur un ponton pour échapper aux flammes en attendant les secours.

Article relatant les photos de cette famille en janvier 2013 sur le site Sciences et vie.


De nombreuses associations ont appelé à la solidarité générale, comme Wires ou RFS pour aider les victimes des feux.

Vous avez d'autres exemples de photos ou de vidéos que vous pensez douteuses ? N'hésitez pas à les signaler à notre équipe via le compte Twitter @InfoIntoxF24  !


Article écrit par Alexandre Capron (@alexcapron)