TURQUIE

Destruction d'un village kurde millénaire : "Si on nous chasse, autant tout brûler"

Notre Observateur et un commerçant d'Hasankeyf brulant ses affaires. Crédits : France 24
Notre Observateur et un commerçant d'Hasankeyf brulant ses affaires. Crédits : France 24

Publicité

Au motif de créer 10 000 emplois dans une région défavorisée, les  autorités turques ont entrepris de construire un barrage qui provoquera, d'ici à l'été 2020, l'engloutissement de la ville d'Hasankeyf, vieille de 12 000 ans et qui abrite des trésors allant de l'époque hittite à l'empire byzantin.

Début novembre, les autorités ont fait comprendre aux habitants d’Hasankeyf qu’il était temps de partir. Destination : la nouvelle Hasankeyf, reconstruite un peu plus loin... et pas franchement à l'identique. Ce déplacement forcé a suscité la colère des habitants et des commerçants, qui craignent de ne pas retrouver leur activité. Explications avec notre Observateur.

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez lire notre article ici.