Une vieille vidéo a récemment fait surface sur les réseaux sociaux et alimente la désinformation autour de l’intervention turque en Syrie. Elle montre un groupe d’hommes exécutés à bout portant dans la cour d’une école. "Voici la démocratie d'Erdogan et les zones sécurisées dont il parle à l'international", peut-on lire en légende. Mais la vidéo n’a rien à voir avec l’intervention turque en Syrie et date de plusieurs années.

Ce dimanche 17 novembre, une page Facebook nommée "Rojava en direct" a publié une vidéo montrant plusieurs hommes assis sur le sol de ce qui ressemble à la cour d’une école. Autour d’eux sont rassemblés des dizaines d’hommes armés criant "Allahu Akbar". Au bout de quelques secondes, un ou plusieurs hommes non visibles ouvrent le feu à l’arme automatique sur les quatre hommes avant de continuer à tirer en l’air.
 
Au début de la vidéo, un groupe d'hommes est assis au sol. Les inscriptions sur les murs, notamment un dessin du personnage Bob l'éponge, suggèrent qu'il s'agit de la cour d'une école.

La légende de la vidéo insinue que la scène s’est déroulée lors de l’intervention turque en Syrie, baptisée "Source de paix", et engagée le 9 octobre dernier. Elle mentionne le président turc "Recep Tayyip Erdogan" et "les zones sécurisées dont il parle à l’international".
 
Au bout de quelques secondes, plusieurs hommes se mettent à tirer en direction du groupe d'hommes assis au sol.

Le gouvernement turc a en effet annoncé que le but de cette opération militaire était de créer une "zone tampon" d’environ trente kilomètres de large en Syrie, le long de sa frontière, pour éloigner les Forces démocratiques syriennes et y déplacer les réfugiés syriens installés en Turquie.

Les FDS, majoritairement kurdes, ont dénoncé tout au long de cette opération des atrocités commises par l’armée turque et ses supplétifs syriens de l’Armée nationale syrienne, ex-Armée syrienne libre (ASL ou FSA). L’opération s’est officiellement achevée par un cessez-le-feu le 29 octobre.

Lire sur les Observateurs >> Enquête : des images établissent les exactions d'une milice proturque en Syrie
 
La vidéo date de 2012

Mais, comme le détaillent nos confrères du site de vérification syrien Verify Sy, cette vidéo n’a rien à voir avec l’opération "Source de paix" ou même avec les précédentes opérations turques de 2016-2017 et 2018, puisqu’elle a été filmée en 2012 à Alep. On retrouve ainsi la même scène filmée sous un autre angle dans une vidéo publiée sur YouTube le 31 juillet 2012.

La rédaction des Observateurs avait d’ailleurs vérifié cette vidéo à l’époque dans un article intitulé "Vidéo amateur : des combattants de l’ASL exécutent sommairement des pro-Assad à Alep". La vidéo amateur avait aussi été relayée par d’autres médias comme Euronews ou Al Jazeera.

La scène a été filmée le 31 juillet dans un lieu non identifié à Alep, bastion de l’opposition syrienne, repris depuis par l’armée de Bachar al-Assad. Elle montre l’exécution de quatre membres du clan Berri, réputé proche du régime, et de leur chef, Zeinou Berri.

"Zeinou Berri, d’autres membres de sa famille, et certains de ses proches collaborateurs ont été arrêtés par l’ASL. Ils ont ensuite fait l’objet d’un procès sommaire, ont été pris en charge par les membres de la 'Brigade de l’unicité' [la plus importante d’Alep, une brigade rattachée à l’ASL qui regroupe la plupart des milices de la ville et de ses environs] avant d’être exécutés", avait alors précisé Rami Abderrahmane, de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
Turquie /  Syrie /  Intox