Dans son film de 40 minutes intitulé "L'immigrant", Mamadou Baillo Bah a voulu sensibiliser les plus jeunes aux dangers de l'immigration. Il s'est inspiré de sa propre expérience : après avoir quitté en 2017 son pays, la Guinée, et traversé le Mali et l'Algérie, il a été emprisonné plusieurs mois en Libye avant d'être rapatrié dans son pays en 2018.

Dans notre émission, il revient sur son projet et raconte comment le tournage s'est déroulé, avec les moyens du bord :


Retrouvez notre article complet sur le projet de notre Observateur >> Revenu de l'enfer libyen, un Guinéen réalise un film sur les dangers de l'immigration clandestine