C’est en se faisant embaucher pendant quatre mois dans un laboratoire allemand qu’une personne infiltrée a pu tourner en caméra cachée ces images extrêmement choquantes : des singes à moitié étranglés, vivant en cage, des chiens maltraités jusqu’à être empoisonnés...

Ce sont deux organisations de défense des animaux, "SOKO Tierschutz" et "Cruelty Free International" qui les ont publiées en octobre 2019 pour dénoncer la terrible réalité des tests pharmaceutiques pratiqués par le Laboratoire de pharmacologie et de toxicologie (LPT), situé près de Hambourg.

Dans l'émission des Observateurs, Friedrich Mülin s’insurge de constater que certaines de ces pratiques sont légales en Allemagne, mais souligne que ces vidéos permettent également de pointer plusieurs infractions à la loi commises par le laboratoire.