Observateurs

Une photo d’une imposante tortue, accompagnée d’une légende larmoyante indiquant que la plus "vieille tortue d’Afrique" serait "morte à 344 ans", a circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Mais cette photo montre une tortue endémique du Pacifique, qui est toujours vivante.

La photo a été partagée plus de 1 700 fois sur Facebook par un internaute camerounais et relayée par 6 700 internautes sur Twitter. La légende varie, mais l’une d’elle indique : "Âgée de 344 ans, la plus vieille tortue d’Afrique connue sous le nom d’Alagba n'est plus".

La publication initiale a été archivée ici.

En faisant une recherche d’image inversée avec TinEye (voir ici comment faire), on retrouve la photo de cette tortue dans un article publié en mai 2014 sur le site Internet ZooBorns, dédié aux naissances d’animaux dans les zoos australiens. Il s’agit de la même photo non recadrée, laissant voir des bébés tortues au premier plan. L’article précise : "Deux bébés tortues Galapagos sont nées au zoo Taronga Western Plains en Australie les 24 et 26 janvier".


Capture d'écran sur le site Zooborns où la photo a été publiée en mai 2014.
 

Contactée par la rédaction des Observateurs de France 24, Mandy Turner, en charge des relations presse de ce zoo situé dans la ville de Dubbo, en Australie, confirme qu’il s’agit bien de l’une de leurs tortues :

C'est une tortue géante des Galapagos, et donc pas une tortue africaine [les tortues Galapagos sont une espèce endémique des îles Galapagos au large de l’Équateur, dans le Pacifique, NDLR].

La tortue sur cette photo est d’ailleurs toujours vivante et a un peu plus de 50 ans. Cette espèce ne peut vivre que jusqu'à 150 ans environ.

Toutes les informations associées à cette photo, à la fois l’âge de la tortue, son nom, et sa provenance, n’ont donc rien à voir avec cette imposante tortue.

Qui est la tortue Alagba ?

En revanche, la tortue Alagba, évoquée dans plusieurs publications, a bel et bien existé : le 4 octobre 2019, les membres du palais royal d’Ogbomoso, dans l’État d’Oyo, au Nigeria, ont annoncé la mort de cette tortue âgée selon eux de 344 ans. L'animal, identifié comme étant une tortue africaine, était même devenu une attraction touristique et était présenté comme ayant des vertus de guérisseuse, selon la BBC.

"Agée de 324 ans (en réalité 344 ans selon les informations communiquées), la célèbre tortue Alagba de Ogbomosho est morte aujourd'hui. La tortue sacrée est une vieille tortue africaine, et était malade depuis plusieurs jours avant de trépasser jeudi", explique cet internaute nigérian.

Cependant, cet âge a été contesté par des experts interrogés par le même média, qui estiment que les tortues de cette espèce peuvent vivre jusqu’à 200 ans environ, au maximum. Selon John Wilkinson, un herpétologiste anglais, la version la plus vraisemblable serait qu'"il n’y a probablement pas eu qu’une tortue [Alagba], mais plusieurs tortues "ayant permis à ce palais royal de faire croire à l’existence d’une seule et même tortue pendant aussi longtemps.

Il est difficile de savoir quelle est la plus vieille tortue au monde. À ce jour, c’est une tortue de l’île britannique de Sainte-Hélène située dans l’Atlantique, baptisée Jonathan, qui serait la doyenne : elle aurait au moins 187 ans.
 

La tortue Jonathan sur l'île de Saint Hélène en mars 2016.
 
Pour en savoir plus sur la vérification des images, n'hésitez pas à contacter notre guide en cliquant sur l'image ci-dessous.