Observateurs


Fin septembre, une vidéo montrant un homme maltraiter sa fille en Arabie saoudite était devenue virale sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes avaient alors appelé à retrouver cet homme pour le punir. Ces derniers jours, une photo prétendant montrer cet homme avec de nombreux hématomes a également commencé à circuler mais cette image a été prise au Mexique.

La vidéo avait choqué les internautes il y a trois semaines. Comme l'indiquaient plusieurs médias saoudiens et palestiniens, Youssef Al Qatiti, un ressortissant palestinien vivant en Arabie saoudite, avait été filmé en train de gifler sa petite fille qui ne parvenait pas à se tenir sur ses jambes.

La police saoudienne a annoncé le 22 septembre avoir arrêté cet homme. Il a depuis été relâché.

Youssef Al Qatiti avait par la suite publié une vidéo d’excuses sur les réseaux sociaux : "J’essayais d’apprendre à marcher à ma fille qui avait peur de poser ses pieds par terre. J’étais dans un état psychologique très difficile. Je demande pardon au procureur ainsi qu’à tous les gens que cette vidéo a choqué ".  Il avait expliqué que les faits étaient anciens, mais sans donner plus de précisions.

Dans ce contexte, plusieurs articles et publications en espagnol, en italien ou en français ont émergé montrant supposément Yousef Al Qatati avec de nombreux hématomes au dos. Les légendes accompagnant le montage photo se félicitent que l’homme ait été corrigé pour les sévices infligé à son enfant.

La rédaction des Observateurs de France 24 a aussi reçu sur WhatsApp un montage vidéo comprenant quatre vidéos, montrant l’homme malmener sa fille en haut à gauche, et ce même supposé homme, corrigé, dans les trois autres vignettes.

Capture d'écran d'une vidéo reçue à la rédaction des Observateurs de France 24. Il s'agit d'un montage de quatre vidéos supposées montrer le même homme, Yousef Al Qatiti. Dans la première, on le voit frapper sa petite fille. Dans les trois autres, il s'agirait des sévices supposés infligés à cet homme en représailles des violences contre son enfant.
 

Les vidéos de l’homme tabassé viennent du… Mexique

En faisant des captures d’écran des vidéos de l’homme tabassé et en les recherchant sur Yandex, un moteur de recherche russe, on retrouve plusieurs articles dont celui-ci publié en décembre 2017 par la branche brésilienne du média espagnol El Pais


Cliquez ici pour voir le résultat de cette recherche.


L’article explique que la scène s’est déroulée dans le nord-ouest du Mexique, à Culiacan, et que la vidéo a été diffusée par un gang baptisé "les justiciers de Sinaloa", une milice interpellant des hommes et les torturant, notamment pour leur faire avouer des crimes ou leur implication dans des trafics de drogue. La date exacte de la scène n’est cependant pas connue.


L'article d'El Pais est disponible ici en portugais.

Dans le cas de ces images, selon les conversations en espagnol retranscrites par El Pais, l’homme avec la barbe est corrigé pour avoir battu sa femme.

Cet homme roué de coups n’a donc rien à voir avec Yousef Al Qatiti, le père qui a frappé sa petite fille.