Une BD montrant deux super-héros hommes s’embrasser est au cœur des discussions au Brésil depuis que le maire de Rio, Marcelo Crivella, a décidé de censurer l’ouvrage. Pour se moquer de cette décision, des internautes ont publié des photomontages mettant en scène les deux personnages dans différents lieux du Brésil.

"De tels livres doivent être couverts de plastique noir, scellés et avec un avis concernant le contenu ! ". La déclaration vient du maire de Rio, Marcelo Crivella, un ancien évêque évangélique, et concerne la BD intitulée Young Avengers : the Children's crusade (Les Justiciers, la croisade des enfants, NDLR) où deux super-héros, le sorcier Wiccan et le guerrier Hulkling, s’embrassent.

Selon le maire brésilien, "Il n'est pas bon pour les mineurs d'avoir rapidement accès à des sujets qui ne sont pas en accord avec leur âge ", argument suffisant pour ordonner le retrait de la BD de la vente, présente notamment sur les stands de la Biennale du livre de Rio qui s’est terminée dimanche 8 septembre.


Lundi 9 septembre, la Cour suprême a rendu illégale la censure du Comics et de toute autre publication LGBT. De plus, la mesure prise par le maire de Rio a eu l'effet inverse, les participants à l'événement se ruant sur les derniers exemplaires disponibles.

Pour se moquer de la décision jugée homophobe du maire de Rio, des internautes ont érigé en symbole les deux personnes de la BD qu’ils ont incrustées dans de nombreuses photos de vie quotidienne prises à Rio.


D’autres formes de protestation ont également eu lieu en dehors des réseaux sociaux : le YouTubeur brésilien Felipe Neto, très populaire au Brésil avec ses 34 millions d’abonnés, a quant à lui acheté 14 000 livres consacrés aux thématiques LGBT. Il les a distribués gratuitement lors du salon du livre.