INTOX

Cette photo exclusivement masculine de grands patrons a été trafiquée pour ajouter deux femmes

Photo trafiquée, publiée par GQ avant d'être retirée : les deux femmes ont été ajoutées
Photo trafiquée, publiée par GQ avant d'être retirée : les deux femmes ont été ajoutées

Publicité

Sur une photo publiée dans un article du magazine américain GQ, des patrons de la Silicon Valley prennent la pose : quinze hommes et deux femmes. Sauf que ces dernières ne figurent pas sur le cliché original... Elles ont été ajoutées pour éviter d’avoir une image trop masculine.

L’article du magazine GQ voulait répondre à la question : "Pourquoi une douzaine de titans de la Tech ont-ils fait un pèlerinage jusqu’au village italien du [couturier] Brunello Cucinelli ?" Mais avec l’image choisie pour l’illustrer, une nouvelle interrogation pourrait consister à se demander pourquoi deux femmes ont été ajoutées à la photo de groupe de ce voyage.

C’est Ryan Mac, un journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies pour le site BuzzFeed News qui s’est aperçu de l’anomalie. Sur la photo, il reconnaît notamment le fondateur de LinkedIn ou le patron de Dropbox, mais quelque chose cloche avec Lynn Jurich et Ruzwana Bashir, respectivement fondatrices des start-up Sunrun et Peek, les deux seules femmes présentes sur la photo de groupe.

Au centre, la position du haut du corps de Lynn Jurich, la jeune femme blonde, semble incohérente avec celle de ses pieds, et tout à gauche, la jeune femme brune, Ruzwana Bashir semble étrangement éviter le contact avec l’homme placé devant elle, alors que les ombres sur ses jambes ne correspondent pas à l’éclairage général du cliché.

Les deux femmes faisaient bien partie de la délégation de patrons de la Silicon Valley venus participer à un "symposium sur l’âme et l’économie" organisé fin mai par le styliste italien Brunello Cucinelli dans sa résidence de Solomeo, comme le montrent des photos postées sur leurs comptes Twitter personnels.

Mais une recherche d’image inversée permet de prouver qu’elles étaient en réalité absentes de cette photo de groupe, où ne figurent donc que des hommes. Elle a été postée sur le compte Instagram de Cucinelli le 30 mai – elle en a été retirée depuis – et a été reprise par GQ.

On retrouve par exemple un image identique, mais sans les deux femmes, sur le site d’un média local dans un article du 31 mai.

Cliché original, sans retouche, trouvé grâce à une recherche d'image inversée

Contacté par GQ, un représentant du couturier italien a reconnu la manipulation : "Quand nous avons réalisé que nous n’avions pas de clichés montrant tous les participants ensemble, nous avons ajouté des photos prises pendant le week-end. Toutes les personnes figurant sur la photo ont accepté cette retouche, Lynn Juric et Ruzwana Bashir comprises", a-t-il affirmé.

Les deux femmes se sont d’ailleurs amusées de la révélation de la manipulation, postant chacune des photomontages parodiques :

"C'est mieux ?"

"Je ne vois pas où est le problème, je suis tout le temps invitée à des trucs cools."

GQ a retiré la photo de son article, indiquant le 6 juin que l’image "fournie par un représentant de Bruniello Cucinelli (…) ne correspondait pas aux normes éditoriales de GQ".

@PierreHamdi