À l’université Nangui Abrogoua d’Abidjan, des étudiants n’hésitent plus à passer la nuit sur les bancs de leur amphithéâtre. Pour cause : la cité universitaire a été occupée par d‘anciens combattants et elle est désormais en cours de réhabilitation. Et plutôt que de se lever aux aurores, ceux qui vivent loin du campus préfèrent carrément y dormir... ou du moins essayer, tant les conditions sont peu confortables.

Dans notre dernière émission, l’un de nos Observateurs raconte son expérience régulière de la nuit dans l’amphi.