La trottinette électrique en libre-service est un moyen de transport à la mode dans les grandes agglomérations françaises. Depuis quelques mois, plusieurs opérateurs proposent d’en louer, via un simple code barre lu par un téléphone. Mais cette mode a aussi ses détracteurs : à Lyon, plusieurs engins ont été récemment dégradés à coup de peinture rose.

Depuis une semaine, plusieurs internautes ont publié des photos montrant des trottinettes peinturlurées en rose dans la ville de Lyon.

L’objectif de ces actes de vandalismes : rendre inopérant le moyen de locomotion en recouvrant le code-barres permettant de déverrouiller le deux-roues grâce à son téléphone.

Si l’identité de l’auteur ou des auteurs de ces dégradations, n’est pas connue, ce n’est pas la première fois que ces objets sont la cible de dégradations. Dans la même ville, d’autres individus avaient manifesté leur ras-le-bol contre les trottinettes en les jetant dans la Saône : l’ONG Sea Shepherd en avait repêché 22 en mai dernier.
 

Premier cas de décès en France d’un usager de trottinettes

Ces dégradations, bien que minoritaires, traduisent une colère contre ce moyen de transport jugé par certains dangereux, ou encore envahissant pour l’espace public.


À Paris, dimanche 10 juin, un homme de 25 ans est décédé dans un accident en trottinette électrique. Il a été percuté par une camionnette après avoir refusé de céder la priorité. C’est le deuxième cas d’accident mortel impliquant les trottinettes électriques en France depuis leur popularisation fin 2018 : en avril dernier, un piéton âgé avait été percuté par une trottinette à Levallois-Perret et n'avait pas survécu au choc.

Pour répondre à la multiplication des accidents impliquant ces deux-roues, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé le 6 juin une série de mesures, comme l'interdiction pour les trottinettes électriques de stationner sur les trottoirs, de circuler dans les parcs et jardins, ou la limitation à trois du nombre d’opérateurs proposant des trottinettes à louer, contre douze actuellement.