Le nom de Kenitra est indissociable de la réserve naturelle de Sidi Boughaba, ou de la forêt de la Maâmora, connue pour la richesse de sa biodiversité, et pour les Marocains, c'est la capitale écologique de leur royaume. Mais notre Observateur s'alarme devant la dégradation de la salubrité de la ville : depuis plusieurs années, des troupeaux entiers de vaches, chèvres, moutons paissent dans les faubourgs de la ville, qui s'est étendue et a avalé d'anciens hameaux périphériques. Les chiens qui les suivent attaquent parfois les enfants, et leur présence peut causer des kystes hydatiques, une maladie potentiellement mortelle.

Dans notre émission, notre Observateur Ayoub Krir, président de l’association Oxygène pour l’environnement et la santé, détaille ce phénomène.


Retrouvez tous les sujets de notre émission avec nos Observateurs sur notre chaine YouTube.