ÉGYPTE

Visage peint en noir, alcool et youyous : une comique égyptienne se moque des Soudanais et fait scandale

Capture d'écran de la caméra cachée qui montre la comédienne égyptienne Shaimaa Seif grimée en noir pour se faire passer pour une Soudanaise.
Capture d'écran de la caméra cachée qui montre la comédienne égyptienne Shaimaa Seif grimée en noir pour se faire passer pour une Soudanaise.

Publicité

Elle parle fort, tient des propos incohérents, tente de voler un téléphone portable et s’est grimé le visage en noir : une comédienne égyptienne a provoqué une vague d’indignation au Soudan après s’être fait passer pour une Soudanaise impolie, qui ne cesse d’importuner les passagers d’un minibus, dans une émission de caméra cachée.

Il s’agit d’un épisode de l’émission humoristique "El Shaklabaz", diffusée sur la chaîne saoudienne MBC. Le visage grimé en noir et accompagnée d’une complice, Shaimaa Seif fait tout pour déranger les passagers du minibus. Elle parle fort, pousse des youyous à tout va, parle dans un charabia censé caricaturer l’accent soudanais, boit de l’alcool…

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont accusé la comédienne égyptienne de relayer des stéréotypes racistes sur les Soudanais. Certains ont relayé un hashtag appelant au boycott de l’émission.

Traduction : "Le racisme ce n’est pas de la comédie #boycotter_l’émission_ El Shaklabaz".

Traduction : "Quand un comédien veut se mettre dans la peau d’un personnage, il doit l’étudier minutieusement, notamment quand il s’agit d’un personnage qui n’est pas du même pays. La couleur de peau chez les Soudanais, elle comporte plusieurs nuances. Shaimaa, tu n’es pas obligée de transformer ton visage en charbon pour te faire passer pour une Soudanaise. Il aurait suffi que tu mettes une robe soudanaise, en fait #boycotter_l’émission_ El Shaklabaz".

Certains internautes n’ont pas manqué de rappeler les origines racistes du "blackface", une pratique qui était très populaire dans l’Amérique ségrégationniste du XIXe siècle, notamment à travers les "ministrel shows", des pièces théâtrales où les Noirs étaient campés par des Blancs, et représentées en idiots hébétés très portés sur l’alcool.

En outre, des internautes égyptiens ont exprimé leur solidarité avec les Soudanais, dénonçant une "dérive" des médias égyptiens.

Traduction : "À l’attention de Shaimaa Seif : je ne sais pas quel crétin vous a donné l’idée de vous peindre le visage en noir, et de vous moquer des Soudanais. Ce que vous avez fait illustre la déchéance morale des médias égyptiens, et qui ne représentent en aucun cas les Égyptiens honnêtes".

Des internautes ont relayé un message d’excuses attribuées à Shaimaa Seif sur une page Facebook. La comédienne a toutefois nié en avoir été l’auteure dans une publication sur son compte Instagram.

Le Syndicat des journalistes égyptiens a annoncé avoir déposé plainte contre la comédienne auprès de l’Autorité nationale égyptienne des médias.