En avril, le ranger congolais Mathieu Shamavu devenait célèbre dans le monde entier grâce à son selfie, pris avec deux gorilles orphelins du parc national des Virunga, dans l'est de la République démocratique du Congo. Son coup d’éclat sur les réseaux sociaux et dans les médias a permis de mettre en valeur son métier. Son collègue André Bumia est revenu en détail sur la mission des protecteurs du parc, et les dangers auxquels ils sont confrontés.

André Bumia supervise le sanctuaire où sont recueillis les bébés gorilles dont les parents ont été tués. Il constate donc au quotidien les menaces qui pèsent sur les plus célèbres habitants du parc national des Virunga. Les principales menaces sont liées aux milices armées qui se réfugient dans le parc, qui braconnent et tuent régulièrement des gardes en patrouille. La faune et la flore sont également mises en danger par les populations voisines, qui coupent les arbres pour produire du charbon destiné à la vente.



>> À LIRE SUR LES OBSERVATEURS : Le selfie d’un ranger congolais avec deux gorilles fait le tour du monde