"Poisson du diable", créature mi-homme mi-cochon, ou encore pile de billets de banque en feu : des œuvres d’art ultra-réalistes sont parfois au cœur de détournements sur Internet pour désinformer. En voici quelques exemples.

Dans cet épisode d'"Info ou Intox", nous évoquons quelques réflexes à avoir pour éviter de tomber dans le piège d’une intox utilisant une œuvre d’art utilisée hors contexte. Alejandro Monge, l'un des artistes dont l’œuvre a été détournée, explique ce qu’il a pensé du détournement de l'une de ses œuvres.


Les animations 3D artistiques, cas d'école des intox

Sur le plateau de France 24, Alexandre Capron, de la rédaction des Observateurs de France 24, revient sur l’exemple de la sculpture de billets d’euros d’Alejandro Monge, ayant été détournée dans douze pays différents au moins.

Il aborde également les intox autour des CGI (Computer Generated Imagery), ces animations 3D artistiques qui trompent régulièrement par leur réalisme sur Internet, à l'image d'une récente intox concernant l’entreprise Amazon. Et que peuvent les artistes face au détournement de leurs œuvres ? Éléments de réponse dans cette vidéo.


Vous voulez revoir d’autres épisodes d'Info ou Intox, l’émission de vérification des images des Observateurs de France 24 ? Cliquez sur l’image ci-dessous !

art /  Intox /  Info/Intox