Sur les images, des hommes sont contraints de se déplacer accroupis, portant une valise très lourde sur la tête et au bord de l’épuisement. Cette vidéo virale – plus de 9 000 partages depuis sa publication le 15 avril sur Facebook – affirme montrer des "Africains refoulés par les Sud-africains". C’est faux : il s'agit d’un exercice militaire au Ghana.   

Les images sont choquantes : des dizaines d’hommes doivent se déplacer accroupis, portant sur la tête une valise. La distance à parcourir semble conséquente. Des hommes, certains en uniformes militaire, se déplacent entre eux comme pour leur crier des ordres, voire les frapper. A 1’00, on voit un homme souffrir manifestement lorsqu’il lui est intimé l'ordre de soulever à nouveau sa valise, qu’il avait lâchée. On entend, entre autres, parler anglais dans cette vidéo. À 1'38 un homme, sur le côté de la route, est accroupi, puis s’allonge comme épuisé, les bras en croix.  

La page qui relaie la vidéo avec la mauvaise légende se nomme "Afrique grandes gueules" et poste à la fois du contenu à vocation humoristique et du contenu en lien avec l’actualité. Il est affirmé que les hommes à l’écran seraient refoulés par les Sud-Africains alors qu’ils essaient de "trouver une vie meilleure" en Afrique du Sud. Cette publication du 15 avril a largement dépassé la portée habituelle des publications de cette page. Elle affichait ainsi, lundi 6 mai, plus de 400 000 vues et plus de 9 000 partages.    

Pourquoi c’est faux

En utilisant le logiciel gratuit en ligne InVid, on peut générer des captures d’écran de cette vidéo. L’une d’elles amène vers le site d’information ghanéen Ghanaweb, qui a publié une page le 22 avril avec la même vidéo, avec le titre "Les recrues des douanes ghanéennes subissent des épreuves difficiles". La vidéo a été tournée dans l’Académie militaire de Kpetoe, dans région de la Volta, le 31 mars dernier.

En cherchant alors en anglais dans Google actualités, on trouve plusieurs sites ghanéens qui font mention de cette vidéo. Il s’agit d’un exercice de "pré-arrivée ", qui est censé mettre les nouveaux arrivants dans l’ambiance du programme très physique qui les attend. Mais il est extrêmement dangereux à en croire les médias ghanéens : selon le site Graphic online, un homme serait mort et quatre autres auraient été blessés dans cet exercice. Selon les médecins, l’homme décédé souffrait d’insuffisance cardiaque aiguë.

A quoi cela se réfère

La popularité de cette vidéo s’explique très probablement par le fait que des violences ont été commises sur des  Africains en Afrique du Sud en mars : trois ressortissants malawites ont été tués dans des violences xénophobes sur fond de crise sociale.