Deux vidéos circulent depuis environ une semaine sur des pages Facebook qui relayent régulièrement des "informations" sur la contestation en Algérie. Elles sont censées montrer des détenus en train de chanter "Emmenez Ouyahia à la prison d’El Harrach", un slogan populaire régulièrement scandé par les manifestants lors des marches. Très partagées, elles sont pourtant truquées.

Ces dernières semaines, la justice algérienne a lancé une vaste opération anticorruption dans les milieux d’affaires pour apaiser la colère des manifestants qui continuent de descendre massivement dans les rues pour réclamer le départ de la "mafia". Plusieurs hommes d’affaires ont été arrêtés tandis que l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia, limogé en mars, a été entendu mardi 30 avril par le parquet d’Alger dans un dossier de dilapidation de fonds publics. C’est dans ce contexte que sont apparues deux vidéos prétendant montrer des détenus algériens appelant à son emprisonnement.

Cette première vidéo, où des détenus visiblement très agités allument des feux avec des bombes aérosol, a été relayée des centaines de milliers de fois. On entend scander "Jibouh jibouh, Ouyahia lel Harrach", le fameux slogan "Emmenez Ouyahia à la prison d’El Harrach". Depuis le 22 avril, elle a été vue plus de 400 000 fois rien que sur la page Infos News 24h.

En effectuant une recherche inversée avec l’outil InVid, nous avons retrouvé une ancienne occurrence de cette vidéo : elle a été publiée le 30 mai 2017 sur YouTube.

Mutinerie dans la prison de Riyad

Ces images montrent, en réalité, une mutinerie dans la prison de Riyad, capitale de l’Arabie saoudite. Des prisonniers qui accusaient les gardiens d’avoir tabassé des codétenus lors d’une opération de fouille. Après la diffusion de cette vidéo, la direction des prisons avait publié un communiqué où elle démentait avoir eu recours à la violence, et annonçait dans la foulée le démantèlement d’un trafic de de cannabis.

Dans la version truquée, le son a été supprimé et une piste audio où l’on entend des gens scander le slogan anti-Ouyahia lui a été substituée.

Ces images n’ont donc aucun rapport avec les récents événements en Algérie.

Des klaxons dans une prison ?

Cette autre vidéo a également été amplement relayée. Sur ce post de la page Facebook "Le Québec DZ" par exemple, elle a engrangé plus de 150 000 vues. On y voit des jeunes en train de danser à l’intérieur de ce qui ressemble à une cellule de détention, et scander le même slogan "Emmenez Ouyahia à la prison d’El Harrach".

Nous ne sommes pas parvenus à retrouver l’origine de cette vidéo. Mais plusieurs éléments permettent d’affirmer qu’elle est truquée. D’abord, on constate facilement que c’est le même fichier audio du fameux slogan que l’on entend ici. Quand on tend l’oreille, on s’aperçoit que :

  1. Le son et les images ne sont pas synchronisés en ce qui concerne les claps des mains.
  2. C’est un même fichier audio qui passe en boucle dans cette vidéo, à trois reprises. On remarque à 0'18, puis à 0'36, qu’il y a une coupure grossière, avant que le son ne recommence au début.
  3. On entend plusieurs bruits qui ne collent pas avec l’ambiance : la vidéo est tournée à l’intérieur, or à 0'17, puis à 0’34, on entend des klaxons, ce qui est peu crédible.

Si vous avez plus d’informations sur ces images qui permettraient de retrouver la vidéo originale, n’hésitez pas à nous contacter.

  • Sur Facebook
  • Sur WhatsApp au +33 6 30 93 41 36 (attention, numéro souvent saturé)
  • Sur le compte Twitter @InfoIntoxF24