MAROC

Vidéo : le cèdre de l'Atlas victime d'un trafic juteux

Ahmed Hamid, membre de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre du Maroc (ASEVT).
Ahmed Hamid, membre de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre du Maroc (ASEVT).
Publicité

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux dénoncent les dégâts commis par l'abattage clandestin du cèdre de l'Atlas, un arbre millénaire qui couvre 134 000 hectares de forêts au Maroc. Les trafiquant de bois, attirés par sa forte valeur marchande, profitent du manque de moyens investis pour sa préservation.

Les images du cèdre de l'Atlas tronçonné illégalement désolent notre Observateur Ahmed Hamid, membre de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre du Maroc (ASEVT). Selon lui, les gardes forestiers ne sont pas en mesure de protéger cette espèce qui a un rôle crucial dans l'écosystème du Maroc.