Des médecins tunisiens ont récemment publié de nombreuses photos sur une page Facebook baptisée #BalanceTonHôpital pour dénoncer l’état des hôpitaux de leur pays et du service qui y est délivré aux patients. Bouche d’évacuation recouverte par des chaises, insectes, matelas tâchés, lit partagé par des patients, matériel inexistant... Les photos sont équivoques et parfois à la limite du soutenable.

La polémique était née après le décès de 15 nouveau-nés dans un grand hôpital public à Tunis, entre le 6 et le 8 mars, lequel a provoqué la démission du ministre de la Santé.

Notre Observatrice, qui participe au mouvement, explique dans notre émission notamment que ces morts étaient évitables selon elle.