Dans une vidéo diffusée en ligne mardi 3 avril, des soldats britanniques apparaissent en train de s’entraîner au tir, avec pour cible une photo du leader de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn. Plusieurs internautes et politiciens ont condamné ces gestes et une enquête a été lancée.

Dans la vidéo de 26 secondes, quatre soldats – identifiés par la presse britannique comme des membres du 3e bataillon de parachutistes de Kaboul, en Afghanistan – s’exercent au tir en visant un portrait de Jeremy Corbyn. Initialement diffusée sur Snapchat avec l’inscription "content de cela", elle a ensuite fait surface sur Facebook et Twitter mercredi 3 avril. 


Le ministère britannique de la Défense a annoncé le jour même avoir ouvert une enquête après l’apparition des images sur les réseaux sociaux. Le porte-parole du ministère a quant à lui dénoncé un comportement "totalement inacceptable" pour l’armée.

Jeremy Corbyn est connu pour sa forte opposition aux actions militaires, mais aussi pour avoir appelé au désarmement nucléaire et à la réduction des dépenses militaires.

Plusieurs responsables politiques britanniques, actuellement occupés aux négociations concernant le Brexit, ont aussi rapidement dénoncé cette vidéo.

Sur Twitter, le député travailliste Alex Sobel s’est interrogé : "Comment des soldats en service peuvent-ils penser qu’il est acceptable d’utiliser Jeremy Corbyn, le chef de l’opposition, pour des tirs à la cible ?" Jess Phillips, un autre député travailliste, a lui dénoncé une pratique "absolument odieuse et irresponsable".

Robin Walker, le secrétaire d'État au Brexit, s’est exprimé à ce sujet sur la BBC, condamnant une vidéo de "très mauvais goût" et une violence "inacceptable" en direction d’un "représentant élu démocratiquement".

Dans une interview également donnée à la BBC, le conservateur Rory Stewart, secrétaire d'État aux Prisons, a rappelé que les soldats "défendent la nation et la Reine" et ne devraient pas prendre de parti politique. Selon lui, ces soldats ont fait une "très, très grave erreur".

Ce sentiment a été partagé par beaucoup d’internautes, notamment sur Twitter, qui ont qualifié la vidéo de "consternante" et laissé entendre que les soldats étaient allés trop loin.

"S'il est elle authentique, cette vidéo de soldats utilisant le visage de Corbyn pour cible est inacceptable. Je critique vivement Corbyn [...]. Ce sont des politiciens, un débat vigoureux oui, mais ça, c'est abominable".


"C'est terrible. Que se passe-t-il dans ce pays ?"


"Cette vidéo est terrifiante [...] Profondément, profondément dangereux en ce moment politique."


"Consternant. J'espère que ces soldats sont au courant de la vie dans les rues après les années de service et du fait que le gouvernement de Theresa May fait peu pour répondre aux besoins des vétérans en difficulté. Au contraire, Corbyn entend diriger un gouvernement qui les aide et qui financera correctement les forces dont nous avons besoin."

Le leader du parti travailliste doit rencontrer la Première ministre britannique Theresa May mercredi pour tenter de débloquer les négociations sur le Brexit.

Le Parlement a déjà rejeté à trois reprises l’accord conclu par la dirigeante conservatrice avec Bruxelles. Les députés ont maintenant jusqu’au 12 avril pour trouver un consensus et empêcher au Royaume-Uni de sortir de l’Union européenne sans un accord.

Cet article a été écrit par Jenny Che.