"On dirait du pétrole !" C'est ainsi qu'ont réagi de nombreux habitants de San Diego (État de Carabobo), dans le nord du Venezuela, en découvrant la couleur de l'eau sortant de leurs robinets, le 13 mars. Un problème dû à un "sabotage" selon l'entreprise publique gérant l'approvisionnement en eau potable de la ville, une version contestée par le maire et une partie des habitants. L'eau est restée noire durant une semaine environ. 

Selon León A. Jurado, le maire de San Diego, cet incident est lié à la panne d'électricité géante qui a touché le Venezuela à partir du 7 mars, durant une semaine environ. Faute d'électricité, la station de pompage locale a été paralysée, privant d'eau les habitants de San Diego durant plusieurs jours. Des résidus se seraient alors déposés au fond du réservoir principal. D'après lui, quand l'électricité est revenue, un problème se serait alors produit au niveau du réservoir principal. Conséquence : les résidus ont contaminé l'eau qui est partie dans les canalisations.

Pour en savoir plus, regardez notre vidéo :



Cette vidéo a été réalisée par Chloé Lauvergnier (@clauvergnier).