En Iran, les chaînes de télévision d’État sont connues pour censurer facilement les scènes de film jugées "non islamiques". Selon des internautes iraniens, la censure est toutefois allée encore plus loin le 17 mars, puisque la chaîne IRIB TV5 a flouté un téton de l’acteur américain Dwayne Johnson, dans une scène du film d'action "Fast and Furious 7".

Le film a été diffusé à l’occasion de la fête de Norouz, le Nouvel An iranien. Dans cette scène, l’acteur apparaît sur un lit d’hôpital, torse nu, avec son bras cassé posé sur un oreiller, mais les censeurs ont "étiré" l’oreiller pour cacher son téton droit. Le tatouage sur son torse a également été flouté.

Dans ce pays où les DVD de films hollywoodiens circulent d’habitude bien avant leur diffusion à la télévision, cette censure n’a pas échappé aux internautes. Nombre d’entre eux l’ont d’ailleurs tournée en dérision sur les réseaux sociaux.


Cet utilisateur de Twitter a envoyé un message sarcastique à la chaîne IRIB TV5 qui a couvert une partie du torse de Dwayne Johnson dans le film “Fast and Furious 7”. “Un autre moment mythique à la télévision publique. Si les tétons d’un homme excitent les censeurs de la télévision publique de la sorte, ça veut dire qu’ils ont une conception bizarre de la sexualité.”

Un autre internaute écrit : "La télévision publique a réussi un nouvel exploit : censurer les tétons de Dwayne Johnson (…). Ils doivent penser qu’il s’agit de Kim Kardashian. Mon Dieu, qu’avez-vous fait des Iraniens ?”
 

En Iran, les producteurs et réalisateurs de films affirment qu’il n’existe pas de règles écrites concernant la censure à la télévision publique. En revanche, la loi régit de façon stricte la façon dont les femmes doivent porter le hijab dans la rue et, généralement, cette loi est également suivie à la télévision d’État. Il est cependant rare que le corps masculin soit censuré.

En avril 2018, la chaîne publique IRIB TV3 n’avait pas hésité à flouter les mamelles de la louve qui constituent le logo du club italien AS Roma, lors de la diffusion d’un match de la Ligue des champions.

>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS : À la télévision iranienne, même les mamelles de la louve de l’AS Roma sont indécentes

Ici, les censeurs de la chaîne iranienne IRIB TV5 ont rajouté un abat-jour pour couvrir le haut de la poitrine d’Anne Hathaway, dans une scène du film “The Intern”.

Cet internaute iranien a posté ces images de la chaîne d’État Namayesh, qui a couvert un chien en train d’être nourri avec une fausse porte. Avoir un chien à l’intérieur d’une maison est perçu comme étant un symbole du mode de vie occidental, selon certains conservateurs iraniens.


CORRECTION (25 mars 2019) : le 21 mars, nous avions écrit que cette scène venait du film "Rampage", diffusé le 19 mars. En réalité, elle provient du film "Fast and Furious 7", diffusé le 17 mars. Ces modifications ont été intégrées dans l'article.


>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS : Une marque iranienne laisse des mannequins défiler sans voile... et s'offre un coup de pub