Observateurs

Deux avions indiens ont été abattus dans la nuit du 27 février par l’armée pakistanaise qui estimait qu’ils avaient violé son espace aérien. C’est le dernier épisode en date d’une montée des tensions entre les deux pays voisins au Cachemire, une région qu’ils se disputent, lesquelles s’accompagnent d’une guerre de communication des deux côtés : des internautes, mais aussi des hommes politiques et des médias, ont relayé ces derniers jours des fausses images.

Tout commence le 14 février, lorsque le groupe terroriste islamiste Jaish-e-Mohammed, basé au Pakistan, franchit la frontière et tue 40 paramilitaires indiens dans la partie du Cachemire contrôlée par l’Inde. Le 26 février, l’armée indienne riposte en bombardant un camp d’entrainement du groupe, situé à Balakot au Pakistan. Selon l’armée indienne, 350 terroristes auraient péri dans cette attaque menée par douze avions " 2000". C’est la première fois depuis la guerre de 1971 que l’Inde bombarde le territoire pakistanais.

L’évènement enflamme les réseaux sociaux dans les deux pays, et de nombreux internautes ont publié une vidéo affirmant montrer un missile tiré par un Mirage indien sur le camp d’entrainement de Jaish-e-Mohammed.

Sauf que cette vidéo est extraite... d’un jeu vidéo, Arma 2. On la retrouve sur une chaine YouTube, publiée le 9 juillet 2015, elle est censée reproduire l’attaque d’un hélicoptère américain Appache sur une base des Taliban.

La vidéo a même été utilisée sur des chaines indiennes, comme ici (à 1'10).

Dans la version relayée sur les réseaux sociaux indiens, la vidéo a ceci dit été retouchée de façon à cacher le logo blanc et rouge en bas à droite de la vidéo. Mais en regardant bien, on remarque la même inscription "DD" en haut à droit sur les deux versions, de même que d’autres symboles graphiques similaires. 

Plusieurs journalistes indiens ne se sont pas posés de question et ont relayé cette vidéo en la présentant comme une illustration de la riposte de l’armée indienne. Parmi eux, Vikas Bhadauria, journaliste pour la chaîne de télé ABP suivi par plus de 25 000 personnes sur Twitter.

Le copié-collé démarre à la 29e seconde de la vidéo originale de l’extrait du jeu.

Côté politique, Tarun Shugh, un de responsables du parti nationaliste au pouvoir, le BJP, a lui aussi relayé la vidéo avec cette mauvaise légende, sur sa page Facebook :

La vidéo est devenue virale : sa publication sur ce compte twitter atteint plus de 20 000 vues.

Il existe bien cependant des vidéos embarquées des Mirage 2000, comme celle-ci.

Deux avions abattus, une fausse photo

Côté pakistanais, les intox ont cours aussi. Après que l’armée pakistanaise a annoncé avoir tiré sur deux avions indiens, mercredi 27 février, plusieurs photos d’avions abattus ont circulé. Certaines sont vraies, comme celles de l’AFP publiées ici par le Financial Express. Mais l'une au moins a circulé à tort :   


Elle date en réalité de janvier 2016 : un Mirage indien s’était écrasé près de Jodhpur, après avoir pris feu.


Article écrit par Ershad Alijani.