AFRIQUE DU SUD

"Resurrection Challenge" : les Sud-Africains ridiculisent un pasteur qui prétend avoir ressuscité un mort

A gauche, la prétendue résurrection d'un fidèle du pasteur Alph Lukau, à gauche. A droite, deux des nombreux internautes qui ont moqué cette scène, extraite d'une vidéo tournée le 24 février.
A gauche, la prétendue résurrection d'un fidèle du pasteur Alph Lukau, à gauche. A droite, deux des nombreux internautes qui ont moqué cette scène, extraite d'une vidéo tournée le 24 février.

Publicité

La vidéo d’un pasteur évangélique qui procède à des incantations, à la suite desquelles un homme allongé dans un cercueil se relève subitement, fait beaucoup de bruit en Afrique du Sud. Tournée le 24 février lors d’une messe, elle est censée montrer le très médiatique pasteur Alph Lukau en train de ressusciter un mort, sous les yeux de milliers de fidèles. Mais la vidéo est tellement grotesque que beaucoup d’internautes ont lancé un "challenge" photo et vidéo consistant à reproduire l’air hébété de l’homme soi-disant ramené à la vie.

Des personnes en chaises roulantes qui remarchent, des malades mourants subitement guéris, y compris du sida : Alph Lukau est un habitué des soi-disant miracles. Mais il a franchi un cap dimanche dernier en tentant de faire croire qu’il était capable de ressusciter un homme, lors de la messe donnée dans son église de Johannesbourg.

Après deux heures de cérémonie, il s’approche d’un cercueil dans lequel est allongé un homme, la bouche grande ouverte. "Il est mort vendredi ? ", demande Lukau, avant d’invoquer "Jésus" et de faire venir près du cercueil celle qui se dit être la femme de l’homme allongé.

Il agite ensuite ses bras au-dessus du corps du soi-disant défunt, qui se relève d’un coup après quelques secondes d’incantation. Dans les minutes qui suivent, l’homme revenu à la vie est promené, toujours avec le même air ébahi, dans l’église et occasionnellement aspergé d’eau par le pasteur et ses proches. 

La séquence est tellement peu crédible que beaucoup d’internautes la moquent depuis dimanche avec le mot-clé #ResurrectionChallenge.

En vidéo :

Et en photos :

Photo publiée sur Twitter.

Photo publiée sur Twitter.

Photo publiée sur Instagram.

Certains internautes ont réagi plus sérieusement à la vidéo et ont demandé à Alph Lukau de fournir les preuves que l’homme était bien mort.

Alph Lukau a fondé l’Alleluia Ministries International Church, qui a essaimé dans plusieurs pays. Sur Facebook, sa page affiche près de 900 000 abonnés. Il est considéré par les médias sud-africains comme le pasteur le plus riche du monde, et son train de vie luxueux fait souvent polémique.

Selon la BBC, trois entreprises funéraires ont porté plainte contre le pasteur, estimant avoir été manipulées dans le cadre de cette mise en scène.