Des moines bouddhistes japonais en robe traditionnelle se filment depuis plusieurs jours en train de jongler, sauter à la corde, ou faire des saltos arrière… et mettent les vidéos sur les réseaux sociaux sous le hashtag "Je peux le faire en robe", qui connait un grand succès. Le but : montrer qu’on peut tout faire en robe traditionnelle et soutenir ainsi un autre moine, qui a écopé d’une amende pour avoir pris le volant dans cette tenue.

Selon un article du quotidien Yomiuri Shimbun, le moine s’est fait arrêter en septembre dernier lorsqu’il se rendait à une cérémonie. D’après le policier, sa robe était trop ample et ses manches trop longues. Il a reçu une amende de 6 000 yen (environ 48 euros) mais a refusé de la payer. Il a expliqué qu’il conduisait en robe depuis des années et n’avait jamais reçu d’amende auparavant.

S’il n’existe aucune loi spécifique contre le port de robes de moines au volant, le code de la route japonais interdit le port de tout vêtement qui pourrait nuire à la sûreté de la conduite.

Comme le montrent les moines dans les vidéos ci-dessous, ils peuvent accomplir toutes sortes de prouesses en robe… au grand bonheur des internautes japonais, qui ont relayé chaque vidéo plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux.