Une vidéo censée montrer un cimetière d’où proviennent des bruits morbides est devenue virale sur les réseaux sociaux afghans récemment. Elle est supposée avoir été diffusée sur une chaîne de télévision pakistanaise et montrerait la tombe d’un religieux pakistanais, surnommé le "père des Taliban", tué le 1 novembre. Mais cette vidéo a été manipulée et n’a jamais été diffusée à la télévision.

Sami-ul-Haqn, un ancien sénateur, était un religieux célèbre, qui avait dispensé son enseignement à certains dirigeants taliban. Le 1er novembre, il est mort après avoir été poignardé à son domicile à Rawalpindi, au Pakistan.

Selon le texte qui s’affiche dans cette vidéo, sur fond rouge, les images montrent la "punition de la tombe" de Sami-ul-Haqn. Il s'agit d'une croyance dans la religion musulmane selon laquelle l’âme d'une personne ayant commis des péchés peut être punie dès que le corps a été enterré.

Cette vidéo a été publiée à différents endroits sur les réseaux sociaux, notamment sur une page Facebook où elle comptabilise plus de 1,7 million de vues (voir ci-dessous).
 


Une vidéo antérieure à la mort du religieux

Il est pourtant impossible que cette vidéo montre la tombe de Sami-ul-Haqn, pour la simple et bonne raison qu’elle a été publiée à de multiples reprises en octobre (par exemple ici, le 15 octobre), soit bien avant sa mort.
 

Un habillage graphique falsifié

Par ailleurs, l’habillage de cette vidéo – notamment le sigle “breaking news” – ne correspond pas aux habillages graphiques utilisés habituellement par la chaîne de télévision pakistanaise ARY News, supposée être à l’origine de cette vidéo, puisque son logo apparaît.
 

Voici à quoi ressemble l’habillage graphique d’ARY News.
 

Bande-son manipulée

En outre, lorsque l’on écoute attentivement la vidéo, on se rend compte que la bande-son a été manipulée : les "sons morbides" que l’on entend au début se répètent au bout de 59 secondes. C’est donc la même piste-son qui tourne en boucle.
 

D’où vient la vidéo ?

Nous avons trouvé de nombreuses occurrences de cette vidéo manipulée, utilisée pour créer des hoaxes. Elle a par exemple été reprise sur le compte Twitter de ce Koweïtien, qui raconte que des mineurs ont entendu des bruits étranges alors qu’ils travaillaient dans une mine d’or.


Et sur cette page Facebook afghane, il est dit que les bruits ont été entendus dans la tombe d’une personne inconnue.

Malgré tout, les outils de recherche inversée ne nous ont pas permis de retrouver la vidéo originale. Si vous savez d’où vient cette vidéo, n’hésitez pas à nous contacter : observers@france24.com