INTOX

Des Irlandais ont-ils récemment vidé un supermarché de ses produits israéliens ?

Capture d'écran de la vidéo montrant des personnes vidant les rayons d'un supermarché de ses produits israéliens.
Capture d'écran de la vidéo montrant des personnes vidant les rayons d'un supermarché de ses produits israéliens.

Publicité

Une vidéo montrant plusieurs personnes, certains arborant des t-shirts aux couleurs de la Palestine, en train de vider les rayons d’un supermarché de certains produits, circule ces derniers jours sur Facebook et Twitter. En légende, il est indiqué que ce sont des militants pro-palestiniens irlandais qui organisent le boycott de produits israéliens, laissant penser qu’il s’agit d’une manifestation organisée en réponse aux violences déclenchées par le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem. Mais ce n’est pas tout à fait exact…

Plusieurs comptes ont repris la vidéo. Sur Twitter, celui-ci évoque des consommateurs irlandais qui "retirent les produits israéliens". Il a été retweeté plus de 500 fois.

Sur Facebook, la même vidéo, postée par la page pro palestinienne "Au Bon rappel" affiche plus d’un million de vues. Là aussi, la légende se contente d’indiquer qu’il s’agit de consommateurs irlandais.

 

"Des Irlandais boycottent les produits israéliens"

 

Or, en regardant bien la vidéo, un premier détail attire l’œil : à plusieurs moments, on voit que les prix sont affichés en livres sterling. Or, l’Irlande utilise l’euro. On peut éventuellement penser à une imprécision : l’Irlande du Nord, membre du Royaume-Uni, utilise la livre sterling.

En tapant simplement "northern ireland supermaket israel" sur Google, on tombe sur un article du site Ynet news relayant la vidéo d’origine. Celle-ci a bien été tournée dans un supermarché de Belfast, capitale de l’Irlande du Nord, mais le 11 aout 2014. C'était au moment de l’opération "Bordure protectrice ", menée par Israël sur la bande de Gaza suite au meurtre de trois adolescents israéliens. Les manifestants souhaitaient enlever des rayons tous les produits d’entreprises israéliennes, ainsi que d’entreprises ayant selon eux des liens avec l’Etat hébreu.

En revanche une manifestation a bien eu lieu le 16 mai 2018 à Dublin, en République d’Irlande, ainsi que ces derniers jours dans d’autres villes dans le monde, contre la répression menée par Israël à la bordure avec Gaza depuis fin mars et particulièrement le 14 mai, jour de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. Mais la vidéo dans le supermarché n’a rien à voir avec cette actualité.