MEXIQUE

Mexique : un policier renvoyé après avoir humilié un homme

Captures d'écran de la vidéo ci-dessous, tournée à Xalpatláhuac, dans l’État de Guerrero (sud-ouest du Mexique).
Captures d'écran de la vidéo ci-dessous, tournée à Xalpatláhuac, dans l’État de Guerrero (sud-ouest du Mexique).

Publicité

Dans une vidéo diffusée le 16 avril sur Facebook, un policier force un homme de petite taille, visiblement pauvre, à danser avec lui. Ce dernier résiste, mais le policier s’en moque éperdument et s’en amuse, sous les rires des personnes filmant la scène. Tournée dans le sud-ouest du Mexique, la vidéo a suscité l’indignation de nombreux internautes, jugeant la scène humiliante. Le policier a finalement été renvoyé.

La scène a été filmée à Xalpatláhuac, une petite ville située dans l’État de Guerrero. Elle a ensuite été diffusée sur la page Facebook "Cosas De Tlapa", avant d’être partagée sur d’autres pages.

Sur les images, on voit un policier municipal contraindre un homme à danser avec lui, alors qu’il est assis. Il lui tient fermement les mains et lui tire la barbe. Dès le début, l’homme résiste, en tentant de le repousser et en reculant. Mais le policier insiste. On entend glousser les personnes qui filment. À un moment, l’homme s’assoit sur le sol. Le policier passe alors au-dessus de lui en se trémoussant. Puis, alors que l’homme se retourne pour se relever, le policier lui donne une fessée. L’homme lui donne alors un petit coup, et le policier s’éloigne. La vidéo s’arrête à ce moment-là.

Vidéo postée sur la page Facebook "Cosas De Tlapa" le 16 avril.

De nombreux internautes ont réagi à cette vidéo, estimant que le policier avait humilié l’homme et qu’il s’agissait d’un abus de pouvoir. Beaucoup d’entre eux ont indiqué qu’il fallait le punir, de même que les personnes ayant filmé la scène.

"C’est stupide. Quelles personnes dégoûtantes ! En voyant la vidéo, on se sent impuissant. Ils devraient punir les policiers pour abus d’autorité, de même que l’idiot qui a enregistré la vidéo, ce sont des imbéciles. […] Pauvre homme ! Ils profitent de lui car il ne sait pas se défendre", écrit cette internaute.

Deux jours après la diffusion de la vidéo, la municipalité a finalement annoncé le renvoi du policier, présenté des excuses publiques, et fait savoir qu’elle ne tolérerait pas de tels agissements. Les autorités ont indiqué que cette vidéo faisait "honte aux habitants de Xalpatláhuac" : "Sur les réseaux sociaux, on nous voit comme une ville qui humilie ses frères indigènes, ce qu’on ne peut pas tolérer."