ROYAUME-UNI

Non, CNN n’a pas mis en scène une manifestation de musulmans contre l’attentat de Londres

Photo d'un groupe de musulman manifestant contre l'EI, postée sur twitter par @dhaybron1.
Photo d'un groupe de musulman manifestant contre l'EI, postée sur twitter par @dhaybron1.

Publicité

Il serait facile d’y croire en regardant les images : CNN et d’autres médias auraient cherché, dimanche 5 juin, à mettre en scène une manifestation de musulmans déplorant l’attentat de Londres. Mais, comme le décrypte le quotidien Libération dans sa rubrique Desintox, il n’en est rien : la dizaine de participants à cette manifestation étaient tout à fait sincère.

Après l’attentat de Londres samedi soir, qui a fait sept morts et plusieurs dizaines de blessés, des manifestations de solidarité aux victimes et contre le terrorisme ont été organisées dimanche dans la capitale britannique. Peu après, plusieurs comptes Twitter en français et en anglais, notamment proches des idées de l’extrême droite, ont voulu faire croire que CNN et sa journaliste Becky Anderson avaient mis en scène une manifestation de Londoniens musulmans.

Ils en voulaient pour preuve une vidéo montrant les équipes de CNN au travail dimanche à Londres. On y voit, au début, la journaliste Becky Anderson faire des signes comme pour inciter les manifestants à passer un cordon de police. Ceux-ci sont une dizaine, dont plusieurs femmes voilées, et arborent des panneaux sur lequels on peut lire, entre autres, "L’EI perdra", "Tournez-vous vers l’amour", "Pour Londres". On entend ensuite Becky Anderson commencer son direct et commenter notamment les panneaux.

Ces images ont suffi à un internaute qui se présente comme "libertarien" et "pro-Brexit", @markantro, pour affirmer que CNN avait fabriqué de toute pièce cette manifestation. Il a donc diffusé la vidéo, qui avait été reprise plus de 17 000 fois mardi 6 juin (d'autres comptes ont été retweetés plus de 20 000 fois), notamment par des comptes conservateurs ou marqués à l’extrême droite. En France par exemple, les sites Dreuz.info et Fdesouche, pas avares de fausses nouvelles, se sont illustrés en relayant la pseudo intox.

Pourquoi c’est faux ?

Pour savoir que l’accusation portée contre CNN était fausse, il suffisait de suivre la chaine américaine, qui a rapidement expliqué que le groupe de manifestants avait été autorisé à passer un cordon de police, "pour qu’ils puissent montrer leurs pancartes aux médias présents". Comme d’autres médias, l’équipe de CNN les a donc filmés. Plusieurs journalistes d‘autres médias, présents sur place, ont confirmé cette version, de même que les manifestants eux-mêmes, qui se sont d’ailleurs exprimés dans des médias autres que CNN.

Par ailleurs, ces mêmes manifestants ont été pris en photo le même jour ailleurs à Londres, sans que les caméras de CNN ou d’autres médias ne soient nécessairement là, ce qui montre que leur démarche était sincère.