FRANCE

En images : vive tension après l’agression d’un policier devant Notre-Dame de Paris

À gauche : un policier pointe une arme à feu vers un homme qui git au sol (photo publiée sur Facebook par Kyle Riches). À droite : l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame durant l’intervention policière (photo publiée sur Twitter par Nancy Soderberg).
À gauche : un policier pointe une arme à feu vers un homme qui git au sol (photo publiée sur Facebook par Kyle Riches). À droite : l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame durant l’intervention policière (photo publiée sur Twitter par Nancy Soderberg).

Publicité

Un homme a agressé un policier sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ce mardi 6 juin. L’agresseur, armé d’un marteau, a été blessé par arme à feu par l’un des collègues du policier. Des centaines de touristes et de passants sur place ont documenté la scène en images sur les réseaux sociaux.

La vidéo ci-dessous montre les instants qui ont suivi la riposte du collègue du policier agressé. On voit un homme à terre, et l’agent de police qui le tient en joue. Selon plusieurs témoins, deux coups de feu ont été tirés.

Dans cette vidéo, publiée par Kyle Riches sur Facebook, on voit un policier qui pointe une arme vers une personne gisant au sol.

Par la suite, un important déploiement de forces de l’ordre a eu lieu sur le site. Cette vidéo postée sur Facebook témoigne de la tension autour de la cathédrale de Paris.

Une autre image marquante est sans conteste celle ci-dessous : environ 900 personnes ont été confinées par la police dans l’enceinte de la cathédrale, et ont dû lever les mains en l’air à sa demande. À la fin de la vidéo, on entend la voix d’un policier demander de mettre carrément les mains sur la tête. Ces personnes ont été évacuées par la suite.

"Les policiers nous ont demandé de tous lever les mains en l’air et de ne pas bouger", murmure Roland Paboudjian qui a pris plusieurs vidéos à l'intérieur de Notre-Dame. On voit ensuite que les gens sont autorisés à baisser leurs bras. Puis on leur demande de lever les mains à nouveau, et enfin de les placer derrière la tête.

"On est prisonniers dans Notre-Dame de Paris. Quand on est entrés, d’un coup, tout le monde s’est mis à courir et il y avait du monde. Et d’un coup, ils nous ont dit 'Messieurs, dames, vite, éloignez-vous des portes'. Et là on vient d’apprendre sur Internet qu’il y avait quelqu’un qui avait agressé un policier et qui s’est fait tirer dessus. Et là, on ne peut pas sortir, ça fait une demi-heure qu’on est enfermés", murmure le même témoin dans une autre vidéo. Des hommes d’église expliquent ensuite aux gens ce qu’il se passe dehors, en français et en anglais.

Photo postée sur Twitter par Nancy Sodezberg, une ancienne conseillière de la Maison Blanche.

Cette Norvégienne a, elle, posté des photos de l’extérieur de la cathédrale, autour de laquelle un périmètre de sécurité a été délimité, alors que le parvis est un endroit habituellement très fréquenté.

Les alentours de Notre-Dame ont été évacués rapidement.