RÉTROSPECTIVE

Les 10 sujets qui ont marqué l’équipe des Observateurs en 2016

Voici les dix sujets qui ont marqué la rédaction des Observateur de France 24 en 2016 !
Voici les dix sujets qui ont marqué la rédaction des Observateur de France 24 en 2016 !

Publicité

En 2016, sur les Observateurs, plus de 700 articles ont été publiés grâce à vos contributions. Nos journalistes à Paris ont chacun été marqués par un sujet, qu’il soit drôle, difficile ou original. L’équipe des Observateurs a fait sa sélection, et voici son verdict en vidéo !

Cliquez pour voir la vidéo ! La version texte de la sélection de notre équipe se trouve ci-dessous.

Djamel Belayachi, journaliste arabophone : "Le pianiste au milieu des déchets en Tunisie"

J’ai bien aimé l’initiative d’un artiste tunisien qui s’appelle Lotfy Garby. En octobre 2016, il a décidé de jouer du piano en plein milieu d’une décharge. Il voulait attirer l’attention des autorités sur le phénomène des décharges sauvages qui prolifèrent dans sa ville, Bizerte. Et ça a marché ! Au lendemain de la diffusion de ces images, la mairie a ramassé les déchets, et fait installer des bennes à ordures.

 

>> Pour relire cet article : Tunisie : à Bizerte, un pianiste proteste en jouant dans les ordures

Maëva Poulet, journaliste francophone : "Des prisonniers font ce qu’ils veulent dans leur prison au Venezuela "

En janvier dernier, sur l’île Margarita, au large du Venezuela, des détenus armés étaient montés sur le toit de leur prison pour tirer en l’air. C’était leur façon un peu particulière de rendre hommage à leur chef de gang qui venait de se faire tuer dans un règlement de compte. C’est un sujet que j’ai trouvé particulièrement intéressant, parce qu’il permet de comprendre l’influence des gangs et l’ampleur de la corruption au Venezuela, touché par une très grave crise économique et politique.

>> Pour relire l'article : Vidéo : Au Venezuela, des détenus armés sèment la terreur depuis leur prison

Alexandre Capron, journaliste francophone : "Le cartable solaire, l’idée géniale de l’année"

Pour moi le sujet de l’année des Observateurs, c’est le cartable solaire d’Evariste Akoumian en Côte d’Ivoire. Tout simplement parce que c’est une petite idée locale qui a permis d’aider des centaines d’enfants en Côte d’Ivoire qui n’avaient pas accès à l’électricité. On espère que cette idée ira loin, et on est très heureux de l’avoir aidé à trouver des partenaires grâce à notre article sur les Observateurs.

>> Pour revoir cette initiative : Pas de lumière pour faire ses devoirs ? Voici le cartable solaire ivoirien

Chloé Lauvergnier, journaliste francophone : "Comment des footballeurs se font arnaquer par de faux managers"

Dans le passé, on a écrit un article sur des jeunes footballeurs ivoiriens livrés à eux-mêmes au Maroc, alors qu’ils pensaient rejoindre un centre d’entraînement sur place, avant d’aller en Europe. Cette année, on a continué à s’intéresser aux arnaques qui existent dans le milieu du football, mais au Qatar cette fois. On a pu échanger avec un Guinéen qui pensait intégrer un club de football professionnel là-bas, grâce à un "soi-disant" manager burkinabè. Mais il a finalement rejoint un club militaire, où il joue sans contrat et sans salaire. Ça fait trois ans qu’il est bloqué là-bas, et malheureusement, ce n’est pas un cas isolé.

 

>> Pour relire cet article : Sans contrat ni salaire : un joueur guinéen dans l'enfer du football qatari

Corentin Bainier, journaliste chef d’édition : "Le dernier appel des vidéastes amateur à Alep"

En 2016, aux Observateurs, on a beaucoup parlé de la situation à Alep. À la veille de la reprise de la ville par les forces du régime syrien, un sujet m’a particulièrement marqué : des activistes qui témoignaient depuis des mois ont posté des vidéos sur Twitter, qu’ils présentaient comme leur dernier appel. Ils demandaient une fois de plus l’aide de la communauté internationale, ne savaient pas s’ils allaient survivre le lendemain. Parmi ces appels, celui de l’activiste Abdulkafi Alhamdo nous a particulièrement marqué.

>> Pour relire cet appel : Le dernier appel des condamnés à Alep

Catherine Bennett, journaliste anglophone : "Les intox contre les migrants en Europe"

Les intox contre les migrants qui ont fleuri par centaines sur Internet m’ont particulièrement marquée cette année. Ceux qui les diffusent pensent pouvoir attiser la haine et la xénophobie avec de fausses images, et je crains qu’il y ait de plus en plus d’histoires comme cela dans les temps à venir. Séparer les faits de la fiction, c’est quelque chose d’essentiel à mon sens.

>> Pour relire l'un de ces articles : L'intox des "migrants en mal de sexe"

Derek Thomson, rédacteur en chef : "Les clowns qui combattent l’extrême droite en Finlande"

J’ai adoré l’histoire des clowns en Finlande qui s’opposaient à des groupes d’extrême droite, baptisés "les soldats d’Odin", et qui chassaient les migrants. Ces clowns se moquaient d’eux dans la rue, leur disaient des choses gentilles, juste pour ridiculiser leur attitude. Ils ont parfaitement montré que le meilleur outil contre l’injustice, c’était l’humour.

>> Pour relire cette initiative : Une brigade de clowns pour défendre les migrants

Dorothée Myriam Kellou, journaliste arabophone : "Les démineurs en Libye qui désamorcent à main nue"

Ce sujet m’a marquée car le travail de déminage, déjà très risqué pour un personnel formé, l’est encore davantage lorsqu’il est mené par des démineurs sans formation et équipement adéquats. Ensuite, ce sujet est pour moi une vraie valeur ajoutée : peu de journalistes s’aventurent encore aujourd’hui en Libye et encore moins dans les zones de guerre qui peuvent être truffées de mines artisanales de toutes sortes plantées par l’Organisations État islamique. J’y vois là la force des Observateurs. Continuer à couvrir des zones aujourd’hui très difficiles ou impossibles d’accès.

>> Pour relire cet article : À Benghazi, les mines artisanales se désamorcent à mains nues

Ershad Alijani, journaliste persanophone : "Le héros afghan qui apporte des livres aux enfants"

L’histoire qui m’a ému cette année, c’est celle de Saber Hosseini, un professeur afghan qui est pour moi un héros. En Afghanistan, certains enfants n’ont pas accès à la culture car ils habitent dans des villages reculés difficiles d’accès. Saber essaie de changer ça avec son vélo, qu’il charge de livres pour aller les distribuer à ces enfants, malgré les menaces des Taliban qui ne voient pas d’un bon œil son activité.

>> Pour découvrir ce personnage : Le cycliste qui distribue des livres aux enfants à la barbe des Taliban

Brenna Daldorph, journaliste anglophone : "Le concours de beauté pour les albinos au Kenya"

Les albinos souffrent de discriminations en Afrique, et sont parfois assassinées, car certains pensent que les parties de leurs corps auraient des vertus magiques. Difficile d’imaginer à quel point ça doit être difficile de vivre avec une différence si visible, et d’apprendre à s’aimer lorsqu’on fait face à de telles réactions. Ce concours m’a touchée, j’ai pu parler aux organisateurs et à ceux qui y participaient. Ils m’ont confié ce qu’ils avaient enduré. Être devant une foule qui les encourageait et se rendre compte qu’ils étaient beaux, c’était un moment très intense pour eux. C’est un honneur d’avoir pu écrire un article sur cette initiative.

>> Pour relire cet article : Des albinos renversent les préjugés au Kenya lors d’un concours de beauté

Vous aussi, dites-nous les sujets qui vous ont marqué en 2016 en postant votre commentaire !

Vous voulez nous parler de quelque chose qui se passe près de chez vous ? Contactez nous à observateurs@france24.com ou sur notre WhatsApp : +33 6 30 93 41 36 !