TAÏWAN

Déguisés en nazis pour un carnaval, la blague stupide de lycéens taïwanais

Publicité

Ils sont quelques dizaines, sourire aux lèvres, à poser dans la cour de leur lycée à Taïwan. Pour célébrer la fin de l’année, une parade a été organisée le 23 décembre dans un établissement de la ville de Hsinchu. Les élèves du cursus design ont trouvé très drôle de se déguiser… en officiers nazis.

Les lycéens ont visiblement eu le souci du détail : bottes militaires, pantalons bouffants, gants blancs, drapeaux à croix gammée, aigle impérial - symbole de l’Allemagne nazie - en carton, toute la panoplie des SS a été reproduite avec minutie. Ils ont même été jusqu’à faire le salut nazi et ont reproduit un tank Tiger I utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale avec des morceaux de carton.

Un groupe de lycéens pose devant l'objectif avec costumes, drapeaux et aigles impériaux en carton. Photo publiée sur le site communautaire coréen Ruliweb.

Les photos des costumes de ce carnaval de Noël et du Nouvel an ont immédiatement été partagées par les élèves sur Internet, avant d’être retirées. Mais l’histoire a fait le tour du web chinois, jusqu’à ce que la représentation locale d’Israël dénonce publiquement cette initiative. "Il est déplorable et choquant de voir que, seulement sept décennies après que le monde a été témoin des horreurs de l’Holocauste, un lycée de Taïwan supporte une telle action scandaleuse ", ont déclaré les responsables dans un communiqué publié le lendemain des faits.

 

Un lycéen fait le salut nazi dans un tank en carton , sur ce qui ressemble à la piste d'athlétisme de l'établissement scolaire. Photo publiée sur le site communautaire coréen Ruliweb.

Le principal du lycée démissionne

Le principal du lycée, vivement critiqué, a démissionné deux jours après la parade. Cheng Hsiao-ming a dit endosser la pleine responsabilité des événements et annoncé la publication lundi 26 décembre d’une liste d’enseignants sujets à des mesures disciplinaires. Alors qu’il avait dans un premier temps estimé que le carnaval était une "démonstration de la créativité" des élèves, il a signalé que des modules pédagogiques sur l’Holocauste et la Seconde Guerre mondiale seraient dispensés avec l’aide de la représentation d’Israël.

 

La vingtaine d'élève pose à la manière d'un défilé militaire. Photo publiée sur le site communautaire coréen Ruliweb.

Les motivations des élèves pour organiser un tel événement ne sont pas connues en détail. Cheng Hsiao-ming, le principal, a déclaré que l’objectif des élèves n’était pas de marquer leur soutien au régime nazi. A ses côtés, un professeur a expliqué que les élèves avaient voté pendant deux jours et qu'il leur avait suggéré le thème des personnages historiques arabes. Il a regretté de ne pas s'être opposé au choix des lycéens.

Le site du Times of Israel rapporte que, selon des médias locaux, les élèves n'avaient pas conscience des crimes nazis et qu'ils avaient choisi le thème "Adolf Hitler" sans connaître l'histoire de l'Europe au XXème siècle.