CANADA

Des affiches islamophobes placardées dans une université canadienne

Au total, 40 affiches comme celle-ci ont été placardées dans l'université de Calgary. Photo Twitter : @forzarand.
Au total, 40 affiches comme celle-ci ont été placardées dans l'université de Calgary. Photo Twitter : @forzarand.

Publicité

Une quarantaine d'affiches, où étaient inscrits des messages anti-musulmans, ont été accrochées mardi dans les couloirs de l’Université de Calgary, la plus grande ville de la province d’Alberta, dans le sud-ouest du Canada. Celles-ci ont été rapidement retirées et ont suscité une vague de soutiens à la communauté étudiante musulmane.

Les affiches montrent plusieurs hommes portant de longues barbes et vêtus d’un qamis blanc, une tenue traditionnelle portée par certains hommes musulmans. En haut à droite de l’image, un Coran prend feu.

Les images sont accompagnées du message suivant : "Chers musulmans, fuck vos décapitations, fuck votre charia, fuck vos mutilations génitales, fuck votre Taqiya [la Taqiya est une technique de dissimulation de la foi ; ce terme, qui ne fait pas l’unanimité, est parfois utilisé pour désigner la stratégie des terroristes consistant à cacher leur radicalisation, NDLR], fuck votre Mohammed, fuck votre coran. En d’autres termes : vous pouvez laisser vos coutumes barbares à l’endroit d’où elles viennent… dans vos pays du 7e siècle".

Sur le site Internet de l’Université de Calgary, l’administration a invité tout étudiant trouvant une affiche à la déposer au poste de sécurité du campus.

La présidente de l’université, Elizabeth Cannon, a dénoncé ces affiches, qualifiant de "troublant" cet événement qui, selon elle, ne reflète pas la culture "bienveillante" et "diversifiée" de l’établissement. Elle a précisé que la police de Calgary avait été prévenue de l’incident et enquêtait actuellement pour retrouver les coupables, pour le moment inconnus.

"Les musulmans font partie intégrante de la communauté des étudiants […] et nous condamnons la discrimination et les discours haineux", a expliqué de son côté l’association des étudiants musulmans de l’Université de Calgary sur sa page Facebook. Les étudiants et le personnel de l’Université se sont rapidement mobilisés en organisant une campagne de solidarité. Des messages de soutiens et de tolérance sont ainsi venus décorer l’établissement.

"Notre diversité est notre force."

Il y a deux semaines, un événement similaire s’était produit dans une autre université de la province. De nombreuses affiches à connotation raciste avaient été accrochées à travers le campus de l’Université d’Alberta. L’une d’elles, publiée sur les réseaux sociaux, était devenue virale. Sur celle-ci, la photo d’un Indien sikh portant un turban jaune était accompagnée de ce message : "Fuck ton turban. Si tu es si obsédé par ta culture du tiers-monde, retournes d’où tu viens". Un événement de sensibilisation pour comprendre la religion sikh avait alors été organisé sur le campus.

Photo publiée par Laura Porter‎ dans le groupe Facebook  "Overheard at the University of Alberta" le 19 septembre dernier.

En décembre dernier, dans la foulée des attentats de Paris, de nombreuses attaques ciblant les musulmans s’étaient déjà produites au Canada, notamment dans l’Ontario.

Lire également sur les Observateurs : "Après l’incendie de leur mosquée, des musulmans canadiens vont prier dans une synagogue"