Ces jeunes Égyptiens n’ont pas froid aux yeux. Pour dénoncer le harcèlement de rue, très répandu en Égypte, ils s’en sont récemment pris aux harceleurs dans les rues du Caire, en leur écrasant des œufs sur la tête.

Pour les faire avouer, ils leur tendent un piège. Ils mettent leurs "cibles" suffisamment en confiance pour les amener à se vanter de s’être livrés à des attouchements sexuels, puis leur cassent un œuf sur la tête. À noter la jeunesse de ceux qui avouent : il s'agit en majorité d'adolescents ou de très jeunes hommes.
Cliquez sur le petit rectangle en bas à droite de la vidéo pour activer les sous-titres.

L’un des auteurs de ces actions n’est autre que le jeune humoriste égyptien Shady Hussein – il apparaît face caméra dès les premières secondes de la vidéo, c'est celui qui n'a pas les lunettes. C’est un artiste réputé pour son impertinence en Égypte, et qui a déjà eu maille à partir avec les autorités. En janvier 2016, il n’avait pas hésité à ridiculiser des policiers au Caire en leur distribuant des préservatifs gonflés. La vidéo lui avait valu un court passage en prison.

Le harcèlement sexuel en Égypte est un véritable fléau. Un rapport de l’ONU datant de 2013 indique que plus de 99 % des femmes et des jeunes filles ont affirmé avoir été victime au moins une fois de harcèlement sexuel.