ARABIE SAOUDITE - ALLEMAGNE

Bientôt une émoticône de femme voilée ? Une ado saoudienne lance le débat

De nouveaux emojis avec hijab et foulard ont été proposés au Consortium Unicode. APHELANDRA MESSER.
De nouveaux emojis avec hijab et foulard ont été proposés au Consortium Unicode. APHELANDRA MESSER.

Publicité

Rayouf Alhumedhi, une Saoudienne de 15 ans, a créé une émoticône qui représente une femme portant le hijab. Elle l’a soumise au Consortium Unicode, une organisation chargée de standardiser les caractères sur les ordinateurs et les téléphones, afin que chaque appareil puisse lire les caractères envoyés par un autre. L’adolescente a indiqué qu’elle souhaitait "être représentée et reconnue" comme "des millions de musulmanes dans le monde".

Cet article est une reprise d'un article de Mashable France 24.

Mariée en robe blanche ou princesse : telle est la destinée d’une femme, si l’on se réfère uniquement aux émoticônes de nos téléphones. De quoi agacer nombre de personnes, qui ne se sont pas privées de dénoncer ces stéréotypes ces dernières années.

Afin de rectifier le tir, Google a proposé cette année des émoticônes représentant des femmes actives – comme une ouvrière ou encore une informaticienne – au Consortium Unicode, une organisation privée à but non-lucratif chargée notamment de standardiser les caractères sur les ordinateurs et les téléphones.

>> Lire aussi : Google propose des emojis pour féminiser des métiers injustement vus comme masculins

Mais ce n’était pas suffisant pour Rayouf Alhumedhi, une Saoudienne de 15 ans, qui souhaiterait la création d’une émoticône représentant les femmes musulmanes qui portent, comme elle, un hijab ou un foulard pour des raisons personnelles et religieuses.

Les émoticônes soumises par Google féminisent les métiers vus comme "masculins". CAPTURE GOOGLE.

À l’image des designers de Google, Rayouf Alhumedhi a donc soumis un émoticône "hijab" au Consortium Unicode, avec le soutien d’Alexhis Ohanian, le co-fondateur du site Internet communautaire Reddit. Elle a ainsi proposé trois versions de cette émoticône, ainsi qu’une émoticône représentant un homme avec le foulard traditionnel des pays du Golfe, la ghotra.

Montrer "que l'on valorise la communauté musulmane"

"L’ajout d’un émoticône hijab sera un pas en avant vers la tolérance et la diversité", indique Rayouf Alhumedhi. "Il est distinctif et il a un sens spirituel fort pour des millions de femmes dans le monde. Reconnaître son importance permettra de valoriser la communauté musulmane."

Jusqu’à présent, la seule émoticône se rapprochant de sa proposition est un homme en turban. D’après Rayouf Alhumedhi, seules les émoticônes de l’application Bitstrips, sur Snapchat, proposent actuellement une émoticône hijab.

L’adolescente saoudienne, qui vit à Berlin, estime que l’émoticône sera également utile aux juives orthodoxes et aux chrétiennes qui portent un foulard en signe de foi.

Si le sous-comité en charge des émoticônes du Consortium Unicode approuve sa proposition, elle apparaitra sur le clavier de nos machines en 2017.

Mardi après-midi, Rayouf Alhumedhi a répondu sur Reddit, dans la section "Ask me anything" ("Demande moi n'importe quoi"), aux questions des internautes sur la portée symbolique du hijab :

"C’est peut-être déconcertant, mais quand je porte un foulard, c’est libérateur pour moi parce que je garde le contrôle de ce que je montre et ce que je cache. Le foulard permet aux gens de ne pas s’arrêter sur la beauté d’une femme mais de la considérer par rapport à ce qu’elle sait. Bien-sûr, je sais que certaines femmes sont forcées de le porter, mais c’est marginal comparé à toutes celles qui le trouvent beau."

Concernant l’importance de cet émoticône, elle a indiqué : "J’aimerais être représentée et reconnue. Quand on voit la quantité de femmes qui portent un foulard aujourd’hui, il devrait y avoir une place pour elles sur notre clavier."

– Adapté par Alice Maruani. Retrouvez la version originale sur Mashable.