CHINE

Quand Air China conseille à ses passagers de se méfier des Indiens et des Noirs

Photo : Haze Fan (CNBC).
Photo : Haze Fan (CNBC).

Publicité

La compagnie aérienne chinoise a suscité un tollé au Royaume-Uni. En cause : la publication, dans son magazine, de conseils racistes à ses passagers se rendant à Londres.

"Londres est une destination sûre en général, mais des précautions sont nécessaires lorsque l’on se rend dans les zones principalement peuplées d’Indiens, de Pakistanais et de Noirs. Nous conseillons aux touristes de ne pas sortir seuls la nuit, et aux femmes d’être toujours accompagnées en voyage." Ce message a été publié par Air China, une compagnie publique, dans la section "Tuyaux" de son magazine "Wings of China", une publication en chinois et en anglais.

C’est Haze Fan, la correspondante de la chaîne de télévision américaine CNBC à Pékin, qui a posté une photo de cette page pour la première fois sur Twitter il y a deux jours, interpellant par la même occasion Sadiq Khan, le maire de Londres, qui a des origines pakistanaises.

Les réactions n’ont pas tardé à fuser du côté britannique. Certains politiques ont ainsi réclamé des excuses à la compagnie aérienne et exigé que cette recommandation raciste soit retirée du magazine. "Je trouve que c’est offensant pour les Londoniens et j’aimerais que ces phrases soient retirées. J’aimerais également demander à la compagnie pourquoi ils pensent que ces précautions sont nécessaires", a notamment réagi dans le quotidien Evening Standard, Rosena Allin-Khan, députée travailliste dans la circonscription de Tooting, située dans le Grand Londres, où vivent de nombreux Indiens et Pakistanais.

"J'ai écrit à l'ambassadeur au sujet du racisme d'Air China", écrit ce député brittannique.

"Air China est la compagnie aérienne la moins professionnelle avec laquelle j'ai voyagé. Ils devraient se focaliser là-dessus, plutôt que de donner des conseils de voyage sur Londres", écrit cet internaute.

Dans un communiqué, Air China a reconnu que les "tuyaux" du magazine étaient "inappropriés", sans s’excuser pour autant. Elle a toutefois indiqué avoir ordonné le retrait de tous les magazines présents à bord de ses avions, et demandé à l’équipe éditoriale de "Wings of China" d’éviter que des erreurs similaires ne se reproduisent dans le futur :

De son côté, le magazine "Wings of China" a publié un message dans lequel il s’est notamment excusé… auprès la compagnie aérienne pour cette mauvaise publicité.

Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise chinoise est accusée de racisme. En mai dernier, une publicité pour une marque de lessive montrant un Noir passer à la machine à laver avait également suscité un tollé à l’étranger.

Selon l’Office de tourisme de la Grande-Bretagne VisitBritain, plus de 270 000 Chinois ont visité le Royaume-Uni en 2015, un chiffre en hausse de 46 % par rapport à l’année précédente.