À quelques jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Rio, le 5 août, les pays participants dévoilent les uns après les autres les tenues officielles que revêtiront les athlètes lors du défilé dans le mythique stade Maracana. Mais ces tenues sont loin de faire l’unanimité : en Chine, en Iran ou en Géorgie notamment, elles ont suscité les moqueries et l’agacement d’internautes, qui ont même parfois réussi à les faire remplacer.

CHINE

Les autorités chinoises avaient à peine publié les premières photos de la tenue officielle des athlètes qu’un hashtag a émergé sur Weibo, le principal réseau social chinois: #OeufsBrouillésAvecTomate (en chinois), via lequel des internautes comparaient le mélange de rouge et jaune de la tenue à ce plat protéiné.


Le couturier à l’origine de la tenue, Ye Chaoying, s’est défendu, rappelant que le jaune et le rouge sont les couleurs du drapeau chinois. "Nous espérons que nos athlètes auront envie de porter le drapeau national quand ils entreront dans le stade pour la cérémonie" a-t-il indiqué.

IRAN

La tenue réservée aux athlètes iraniens n’a pas non plus suscité un enthousiasme unanime au sein de la République islamique. Pour certains internautes, c’était même le pire design possible. Et une occasion de poster quelques blagues acerbes :
'L’EI revendique la responsabilité du design de la tenue officielle des athlètes iraniens"

La couleur a été comparée par d’autres à celle des vieilles gommes :


Certains athlètes se sont également offusqués des conditions d’essayage de ces tenues, comme ce champion de volley-ball sur son compte Instagram.

"Je ne veux même pas parler de la couleur, a écrit un joueur de volleyball. Les couturiers ont travaillé pendant trois jours pour refaire le costume à ma taille. Il y a un mois, quelqu’un était venu prendre mes mesures, mais il a dû les noter en pouce et non en centimètres"

Ces réactions virulentes ont finalement incité le comité olympique à remplacer ces tenues par une autre idée, suggérée par un designer sur Instagram. Celui-ci travaille actuellement à réaliser la tenue de substitution, qui reprendra les couleurs du drapeau iranien. Il a annoncé que la version finale serait une version légèrement modifiée de celle ci-dessous.


GEORGIE

En Géorgie, c’est carrément une pétition qui a été lancée contre la tenue officielle proposée pour les J.O. Elle a recueilli à ce jour 7 000 signatures.

Son designer a bien tenté de se défendre, expliquant que la tenue était inspirée du costume traditionnel géorgien, la "chokha".

Quant aux couleurs sombres utilisées pour la tenue des hommes, elles ont été vivement critiquées, certains jugeant qu’elles rappelaient trop la mode de l’époque soviétique.

La tenue officielle géorgienne et en dessous, la pétition.


"Le design de la tenue des femmes leur couvre tellement toute la peau qu’elle devrait leur permettre d’éviter d’être attaquées par les moustiques porteurs du virus Zika" a plaisanté un internaute.


Pour d’autres, à ce rythme, aux JO 2020, autant que les athlètes s’habillent comme des moines géorgiens.

 

Article écrit en collaboration avec
Alijani Ershad

Alijani Ershad , Journaliste