KENYA

Grâce à un photomontage raté, une Kenyane réalise son rêve d’aller en Chine

Publicité

Sevelyn Kinya, une Kényane de 26 ans, était devenue la risée du web au mois de février dernier après avoir publié sur Facebook plusieurs photomontages où elle se mettait en scène dans un faux voyage en Chine. Mais quelques Kényans se sont pris d’affection pour la jeune fille et ont décidé de lui faire vivre un conte de fée.

Sevelyn Kinya n’est pas très douée avec Photoshop, et pourtant, cela lui a ouvert des portes inespérées. La jeune fille avait posté sur son compte Facebook le 29 février dernier une série de grossiers photomontages racontant un départ imaginaire en Chine : elle se mettait en scène à côté d’un avion, sur la muraille de Chine ou auprès d’un groupe de touristes étrangers.

Amusés par ses maladresses, des internautes ont créé un meme viral en détournant sa photo dans des situations plus grotesques les unes que les autres sous le hashtag #WhereIsSeveGatsNow ("où est Seve Gats maintenant ").

Mais plutôt que de se joindre à cet élan de moquerie, des Kényans ont décidé de se mobiliser pour la jeune femme et de l’aider… à entreprendre un vrai voyage en Chine. Une campagne de dons a notamment été lancée par Sam Gichuru, le directeur de directeur chez Kuhustle (une entreprise qui permet à de jeunes entrepreneurs de rencontrer des experts) sur sa page Facebook. Il explique à France 24 :

J’ai découvert sur internet ces photomontages qui étaient partout, et je me suis demandé qui était cette fille que je ne connaissais pas. Puis j’ai trouvé son compte Facebook et j’ai eu le sentiment que c’était juste une gentille personne qui était en train de se faire broyer par internet. J’ai lancé un appel sur ma page Facebook et au bout de 24 heures, j’avais déjà récolté assez d’argent pour financer son voyage, environ 1 200 dollars [1 076 euros], venant d’une bonne dizaine de personnes ! L’histoire a commencé à être relayée massivement.

Une agence touristique chinoise m’a même proposé ses services pour l’aider. Les gens continuent d’ailleurs à envoyer de l’argent encore aujourd’hui, et je suis obligé de le refuser. Et je ne cesse de recevoir des photomontages loupés de gens qui me demandent de financer leur voyage !

Sevelyn Kinya est arrivée le 14 juin dernier en Chine où elle a pu fouler les pavés de la grande muraille, cette fois dans la réalité.

En 2013, un autre photomontage raté avait été la risée du web kényan : un député avait été ridiculisé sur Internet après s’être mis en scène avec Nelson Mandela, juste après la mort du héros de la lutte contre l’apartheid, qu’il n’avait pourtant jamais rencontré.

Vous avez vous aussi une belle histoire à nous partager qui se passe chez vous ? N’hésitez pas à nous contacter à observateurs@france24.com pour nous la raconter !