ARGENTINE

Doutes autour de la mort d'un bébé dauphin en Argentine

Photo publiée sur Facebook.
Photo publiée sur Facebook.

Publicité

Actualisation (samedi 20 février) :

Une nouvelle vidéo repérée par Buzzfeed montre que le dauphin (dont la mort brutale était annoncée le 19 février – voir ci-dessous) semblait déjà être mort quand les touristes l'ont sorti de l'eau puis pris en photo. Des associations argentines des droits des animaux qui avaient relayé cette histoire ont expliqué qu'elles ne savaient en fait pas à quel moment le dauphin était mort. Il est donc possible qu'il soit mort de causes naturelles avant d'être sorti de l'eau.

La personne qui a pris les photos, Hernan Coria, a également rapporté au site Telefe Noticias que le dauphin était mort avant que les touristes ne le touchent. Il a depuis supprimé son compte Facebook.

Article publié le vendredi 19 février :

Ce jeune dauphin est mort bien tristement sur une plage de Buenos Aires, en Argentine. Une horde de touriste l'a arraché de l'eau et l'a fait passer de main en main pour prendre des selfies. Le dauphin n'a pas survécu, il est mort de déshydratation. Les photos ont été prises par des passants. Elles montrent les touristes en train de manipuler le bébé dauphin pour prendre la meilleure pose.

L'incident s'est déroulé il y a deux semaines sur la plage d'un complexe touristique de la capitale argentine. Selon la Fondation pour la protection de la vie sauvage locale - laquelle rapelle que les dauphins ont besoin d'eau pour survivre - le dauphin appartenait à l'espèce Franciscana, dont il ne reste plus que 30 000 specimens à travers le monde. C'est une espèce considérée comme "vulnérable".

Photo publiée sur Facebook