RUSSIE

Détester Obama, et le dire en chansons

Image extraite du vidéo-clip anti-Obama publié sur Facebook.
Image extraite du vidéo-clip anti-Obama publié sur Facebook.

Publicité

Bande-son apocalyptique et paroles anti-Obama, des étudiants de plusieurs universités russes ont poussé la chansonnette nationaliste dans deux clips particulièrement bien réalisés.

Ces étudiants en appellent à l’ONU et à son secrétaire général, Ban Ki moon : il faut mettre un terme aux agressions du président américain, qui doit être poursuivi pour ses crimes. Lesdits crimes sont référencés : en Lybie, ex-Yougoslavie, Irak, Syrie, et dans tous les États dont la souveraineté est violée.

Postée sur YouTube, la vidéo sous-titrée en anglais, a été vue plus de 19 000 fois. Elle avait d’abord était publiée seulement en russe.

Les jeunes élèves se présentent au début du clip, ils sont issus de prestigieuses écoles, étudiants à la Haute École d’économie ou à l’Université d’État de Stavropol, ville natale de Mikhaïl Gorbatchev. Selon ces étudiants, la politique étrangère américaine est “la principale menace pour la civilisation".

Selon le Moscow Times, les universités n’ont pas été informées du tournage du clip. Le journal révèle aussi que des participants au clip sont membres d’un groupe de la jeunesse pro-Kremlin, le Molodaya Gvardiya. Mais même la porte-parole du mouvement a réfuté toute implication dans le tournage du clip expliquant que "c’était une initiative des étudiants".

Autre performance, relayée elle aussi sur les réseaux sociaux, un deuxième clip, tourné dans le gymnase d’une université russe, met en scène les victimes des guerres menées par les États-Unis. Les figurants, visages graves, tombent à terre, une étudiante – seule – reste debout, arborant des affiches imputant divers crimes aux Américains. Le clip est beaucoup plus élaboré, l’image est léchée, la musique martiale en mode death-metal.

Dans aucun des clips, il n’est fait mention de l’intervention russe en Syrie ni de la politique étrangère de Vladimir Poutine. Le nom du président russe n’est jamais cité. Ces clips sont toutefois un outil de propagande idéal pour faire passer les idées du leader russe.

Pour aller plus loin sur le sujet, regardez Ligne Directe, La Poutine mania, un reportage  sur le business et le culte de la personnalité autour de Vladimir Poutine.