TURQUIE

"J'étais sur la place Sultanahmet d'Istanbul au moment de l'explosion"

Un jeune turc a pris cette photo des victimes de l'attentat. Il a accouru après l'explosion pour tenter de porter secours aux blessés.
Un jeune turc a pris cette photo des victimes de l'attentat. Il a accouru après l'explosion pour tenter de porter secours aux blessés.

Publicité

Le 12 Janvier au matin, un kamikaze s'est fait exploser sur la place Sultanahmet d'Istanbul, dans le quartier historique de la ville turque. Dix personnes au moins ont été tuées et quinze autres blessées. France 24 a recueilli les témoignages de deux témoins de l'attentat-suicide.

La place Sultanahmet est située entre la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue. Les victimes sont des touristes, dont au moins neuf Allemands.

La police a fait évacuer la place après l'explosion. (Photo: Ayla Jean Yackley @aylajean)

“J'ai vu des corps partout, certains étaient en plusieurs morceaux"

Les autorités turques ont imposé un black-out médiatique, interdisant la diffusion d'images et d'informations après les attaques. Mais Adem, un jeune turc, était sur les lieux du carnage avant cette interdiction et  l'arrivée de la police. Il a publié ses photos et ses vidéos sur son compte Twitter.

On se promenait avec un groupe d'amis dans le quartier autour de la place Sultanahmet quand j'ai entendu l'explosion. On a immédiatement accouru pour aller voir ce qui se passait. Quand on est arrivés près de l'Obélisque, j'ai vu des corps partout. Plusieurs personnes avaient été démembrées par l'explosion. J'ai vu la jambe d'une personne d'un côté, et son corps de l'autre.

Je dirais qu'il y avait au moins 15 personnes blessées. Je suis allé leur chercher de l'eau et je suis resté jusqu'à ce que les secours interviennent. Quand la police est arrivée, ils nous ont dispersé et ont demandé à tout le monde de quitter la place.

“Ma première réaction a été de fuir, mais d'autres personnes se sont précipitées vers le lieu de l'attentat pour aider"

Ferdi Ferhat Özsoy, fondateur d'un site web de fact-checking en Turquie, était en train de faire visiter la ville d'Istanbul à cinq amis. Première étape de leur circuit : la place Sultan Ahmet Square, où l'attaque a été perpétrée à 10 h 20, juste après leur arrivée.

C'était une belle journée ensoleillée. J'ai laissé mes amis quelques minutes pour aller à la banque retirer de l'argent. Quand je les ai retrouvés, l'explosion a retenti. On était sur la place, à 75 mètres maximum de la déflagration.

Quand j'ai entendu ce bruit, ma première réaction a été de fuir dans la direction opposée. Mes amis ont fait pareil. Mais de nombreuses personnes sont allées vers le lieu de l'explosion pour apporter leur aide.

La déflagration a été très puissante… Elle a fait exploser les fenêtres des bureaux donnant sur la place. C'était comme dans les films. Je suis sous le choc.

Le président Recept Tayyip Erdogan a condamné l'attaque terroriste, qui serait, selon ses services, l'œuvre d'un kamikaze d'origine syrienne et un membre du groupe État islamique. La Turquie est en état d'alerte depuis les attentats à Ankara en octobre dernier dans lesquels 103 personnes avaient perdu la vie.