BELGIQUE

Les vandales de Bruxelles n'ont probablement pas crié "Allah Akbar"

Capture d'écran de la vidéo ci-dessous.
Capture d'écran de la vidéo ci-dessous.

Publicité

La vidéo de cette scène de vandalisme a déjà été vue plus d’1,5 millions de fois. On y voit un groupe de jeunes pousser une voiture dans les escaliers d’une station de métro à Bruxelles le soir du nouvel an. Mais une deuxième version de cette même vidéo existe désormais sur Internet. On y entend un des participants crier "Allah Akbar", un son très probablement rajouté pour mettre de l’huile sur le feu.  

 

La scène a été filmée vers 20h le soir du réveillon. Une voiture électrique verte est poussée par des jeunes surexcités et hilares du haut des escaliers de la station Clémenceau, dans la commune d'Anderlecht. Elle dévale les marches et atterrit sur le quai du métro sans toutefois faire de blessé. Un peu plus tard dans la soirée, c’est un grand sapin illuminé du quartier qui est incendié par des jeunes. Des actes que le bourgmestre de la commune a dit "ne pas tolérer", tout en ajoutant qu’aucun lien ne devait être fait avec le terrorisme alors que Molenbeek, une autre commune sensible de la région de Bruxelles-Capitale est dans le viseur des services de police depuis les attentats de Paris.  

 

Et il semblerait que les inquiétudes du bourgmestre concernant les amalgames possibles ne soient pas infondées. Très rapidement, une vidéo de la même scène (ci-dessous) est diffusée sur Internet, à la seule différence qu’on entend dès les premières secondes une voix d'homme crier "Allah Akbar" soit "Dieu est grand" en arabe, une formule courante chez les musulmans mais que certains commentateurs associent systématiquement à une démarche jihadiste. 

Au cours des deux premières secondes, on entend un homme crier "Alah u Akbar".

 

C’est un de nos lecteurs qui nous a alertés sur la présence de cette seconde version sur la plateforme de vidéo Liveleak. Il affirme que la phrase en arabe a été rajoutée a posteriori sur le montage original. C’est aussi ce que pense l’internaute belge C.Uytterelst qui se dit "choquée" à la vue de ce montage au "son trafiqué" alors qu’elle a été l’ "une des premières à sortir cette vidéo […]". "Ils n’ont jamais jamais jamais crié ça sur l’originale [sic]" affirme-t-elle.

 

En terme d’images, les deux extraits sont les mêmes, la seule différence réside dans le format d’affichage. Nous avons donc décidé de présenter ces deux extraits vidéo à des ingénieurs du son qui ont remarqué plusieurs détails laissant penser que la version avec "Allah Akbar" a été trafiquée.

 

D’une part, le son de la vidéo YouTube est de bien meilleur qualité et plus net, ce qui laisse penser que c’est la version de Liveleak, c'est-à-dire avec la phrase en arabe,  qui a été éditée. Ensuite, le "Allah Akbar" ne semble pas avoir été prononcé dans le même lieu. "Il y a comme un écho sur les bruits de la voiture et sur les cris des casseurs, mais pas sur le ‘Allah Akbar’, qui semble venir d’ailleurs et avoir été ajouté", observe l'un des professionnels interrogés.

 

Enfin, "il est beaucoup plus simple de rajouter une phrase que de l’enlever, il aurait donc été très difficile de retirer sans que ça se remarque le "Allah Akbar" conclut-il.  Tous ces éléments laissent donc  penser que le son a été pris  d’une autre vidéo et mixé avec le son original de la vidéo de Bruxelles, "mais le travail est relativement bien fait" reconnaît l’ingénieur.

 

Cette version  de la vidéo a tout de même été vue près de 200 000 fois.