RD CONGO

"Si tu veux ton camion, on va négocier", scène de racket ubuesque par un policier à Goma

Un policier, installé sur le siège conducteur d'un camion de marchandise, refuse de laisser le chauffeur reprendre son véhicule.
Un policier, installé sur le siège conducteur d'un camion de marchandise, refuse de laisser le chauffeur reprendre son véhicule.

Publicité

Un de nos Observateurs à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, a pu filmer une scène de corruption cocasse, mais malheureusement ordinaire dans sa ville.

Le policier, au volant d’un camion de marchandise, a l’air très amusé et fait de grands "non "au propriétaire du véhicule qui lui explique pourtant qu’il doit en urgence livrer sa marchandise. L’agent refuse de descendre du camion prétextant avoir une "mission".

Si la traduction automatique en français ne s'affiche pas, cliquez sur le quatrième bouton en bas à droite du lecteur vidéo.

L’Observateur qui a filmé la scène ne sait pas si le conducteur a fini par payer. Lui-même chauffeur routier, il est toutefois régulièrement obligé de verser des pots-de-vin :

La scène peut prêter à sourire, mais malheureusement, nous avons affaire à ce type de comédie de la part de la police très régulièrement si on a le malheur de laisser son camion sans surveillance. Ceux qui ont des patrons influents politiquement n’ont pas de problème, mais ceux qui travaillent pour de plus petites entreprises sont très souvent rackettés.

Vous avez été témoin d'une scène similaire ?

Les "Observateurs de la corruption" vous permettent de dénoncer ces comportements. Votre arme, c'est votre téléphone portable. Lorsque la situation vous le permet, et sans prendre de risque, filmez ou prenez discrètement en photo ces scènes de corruption avec votre smartphone.

Vous pouvez nous envoyer vos images :

- par mail : observers@france24.com

- par WhatsApp : +33 6 30 93 41 36

- sur Facebook ou Twitter

Un journaliste de notre équipe vous recontactera pour que vous lui racontiez la scène en détails. A vous de jouer !