Accéder au contenu principal
MAROC

Une agression islamophobe contre une Marocaine ? Attention intox

Une jeune femme portant le hijab a été prise à partie par un groupe de jeunes hommes au Maroc. Certains sites ont tenté d'affirmer qu'il s'agissait d'une attaque islamophobe.
Une jeune femme portant le hijab a été prise à partie par un groupe de jeunes hommes au Maroc. Certains sites ont tenté d'affirmer qu'il s'agissait d'une attaque islamophobe.
4 mn

Publicité

Cette vidéo, montrant une Marocaine voilée sur laquelle des adolescents jettent des œufs et de la farine, est présentée sur les réseaux comme une agression islamophobe. Attention : intox.

La vidéo, filmée à Casablanca au Maroc, a été postée le 27 octobre. On y voit une femme portant le hijab qui semble se faire maltraiter par un groupe de jeunes hilares. Ces derniers lui jettent de la farine, des œufs, de l’eau colorée et lui donnent même des claques.

Sur les réseaux sociaux, la scène est présentée comme une agression islamophobe

La vidéo a pris de l’ampleur lorsqu’un Youtubeur célèbre au Maroc, Yassine Jarram, l’a relayée sur son compte Facebook expliquant que les jeunes hommes étaient des "animaux". La page Facebook "Documenting oppression against Muslims" ("montrer l’oppression contre les musulmans") a également relayé la vidéo en condamnant "l’attaque contre une fille musulmane portant le hijab".

Plusieurs sites sont allés plus loin en affirmant qu’il s’agissait d’une agression à caractère islamophobe, d’autres évoquant même "des agissements démoniaques", en insistant sur le fait que la jeune fille portait le voile et était musulmane.

À gauche, le site "IslamInfo" s'indigne du fait que les jeunes hommes aient attaqué la fille pour lui "arracher son voile". À droite, le site Halalbook explique qu'il s'agit d'une "femme musulmane voilée humiliée".

Le lancer d’œufs et de farine, une tradition lors de l’Achoura au Maroc

Si le lancer d’œufs et de farine peut paraître violent et de mauvais goût, ces pratiques sont toutefois répandues parmi les jeunes Marocains durant l’Achoura, une célébration religieuse musulmane. À cette occasion, les jeunes Marocains s’amusent à jeter des pétards, des œufs ou même du détergent. Des jeux qui entraînent parfois des débordements et qui ne sont d’ailleurs pas du goût de tout le monde au sein du royaume chérifien, comme l’expliquait le site Afrik.com en 2011.

Dans cette vidéo, le comportement des jeunes Marocains semble certes déplacé, voire violent et humiliant, mais il n’a rien à voir avec le fait que la fille soit voilée, comme certains sites peuvent le laisser croire.

Pour tenter de faire taire la polémique, le groupe a publié mardi soir une autre vidéo, expliquant ce qu’il s’était selon eux réellement passé, avant de la supprimer dans la journée de jeudi. Celle-ci est cependant visible ci-dessous.

Ils racontent :

- Bonjour, mes frères, vous nous avez accusés à tort d’avoir agressé cette femme. Cette femme la voici, c’est une habitante de Dard [un quartier de Casablanca, NDLR], on ne faisait que s’amuser avec elle. Et vous, vous nous avez insultés, vous avez insulté nos parents, vous nous avez accusés. Ma sœur dis-leur, si on est comme tes frères ou pas !

- Oui, ils sont comme mes frères ; ils ne faisaient que s’amuser avec moi.

- On espère que tout cela va s’arrêter. Elle a des frères et sœurs, et nous avons aussi des frères et sœurs. C’est honteux de dire ça, c’est honteux de nous insulter et insulter nos parents. On espère que cette vidéo parviendra à ces gens qui nous insultent, et qui se font de l’argent sur notre dos.

La fille qu’ils avaient maltraitée apparaît dans cette deuxième vidéo pour soutenir leur version des faits. Il est impossible de savoir si elle est contrainte de le faire, il est toutefois clair que l’agression n’avait rien d’islamophobe, comme veulent le faire croire certains sites et internautes malintentionnés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.